Cristiada - La guerre du peuple mexicain pour la liberté religieuse - Une histoire illustrée du soulèvement des Cristeros (1926-1929)
MEYER (Jean)
35.00 €
Disponible en stock
Au Mexique, entre 1926 et 1929, le gouvernement mène une guerre impitoyable contre son propre peuple. Tout commence avec la crise provoquée par une loi qui conduit à la fermeture des église, à la suspension du culte, même privé, et à la distribution des sacrements. Des hommes, des femmes, des enfants même, agressés dans leur identité, se soulèvent alors pour défendre leur liberté de croire et de prier.
Au nom du Christ-Roi (Cristeros), une armée de paysans menée par un leader charismatique, Enrique Gorostieta, entraîne le gouvernement dans une guerre imprévue. En 1929, ils sont cinquante mille. Seul l'embargo américain sur les munitions les empêchent de vaincre. Poussé par l'ambassadeur américain, le gouvernement se résout enfin à négocier avec l'Eglise. L'arrangement est vite trouvé, mais sans les cristeros, qui n'ont pas été consultés.
Le culte reprend. Les Cristeros déposent les armes. Leurs chefs sont assassinés. Une chape de plomb tombe sur cet épisode de la Révolution mexicaine que l'histoire officielle s'applique à occulter. Ce livre, la première histoire illustrée du soulèvement des Cristeros, raconte leur histoire de l'intérieur. Grâce aux photos et aux témoignages, le lecteur entre dans l'intimité des acteurs de la Cristiada (la Christiade).
Grâce - surtout - aux décennies de recherche menées sur le terrain par l'auteur, il comprend les ressorts d'une épopée qui ne peut se réduite à sa seule dimension militaire. Histoire de courage, d'honneur mais aussi de larmes et de sang, avec ces deux cent mille victimes, la Cristiada est une histoire tragique et exemplaire. Elle se déroule au Mexique, mais ses leçons sont universelles et toujours d'actualité. 
Jean Meyer, le "Français qui a révolutionné l'histoire du Mexique" (Le Monde, janvier 2013) est le spécialiste mondial de la Cristiada. Normalien Saint-Cloud, professeur émérite, Jean Meyer a enseigné à Paris 1, Perpignan, Zamora et mexico. Il a publié une trentaine d'ouvrages, traduits en de nombreuses langues.