Fanion bleu jonquille - Carnet de campagne d’un chasseur de Driant (1914-1918)
SIMON (Paul)
20.00 €
Disponible en stock
Le 22 février 1916, au Bois des Caures, vers 16 heures, le commandant des 56e et 59e bataillon de chasseurs s'arrête pour porter secours à l'un de ses hommes blessés. Alors qu'il se relève, une balle de mitrailleuse le frappe à la tempe. Le lieutenant-colonel Driant vient de tomber en héros devant Verdun. Ce sacrifice suprême transforme en immortalité la gloire dont jouissait déjà Émile, Augustin, Cyprien Driant, député de Nancy, plus célèbre encore comme auteur, sous le pseudonyme de Danrit, d'une vingtaine de romans d'anticipation dans lesquels il a décrit entre autres l'avènement de la guerre industrielle qui va le tuer. Mobilisé dans le légendaire bataillon des "Diables bleus" de Driant, Paul Simon nous livre ici la chronique profondément humaine de la Grande Guerre d'un de ces chasseurs, de la première bataille de Verdun en 1914 à la victoire de 1918 en passant par la mort d'un chef légendaire qu'il aime et qu'il admire.
Pour autant, ce "véritable carnet de campagne rédigé tantôt à l'instant où le fait rapporté s'est produit, tantôt quelques jours après" ne verse jamais dans la langue de bois. Au contraire, "ces pages parfois un peu amères qui contiennent certains jugements un peu durs, certaines appréciations un peu acerbes, reflètent l'état d'âme d'un officier combattant, dont l'esprit critique, aiguisé par les circonstances, s'épanche parfois un peu violemment", nous font, par leur simplicité même, comprendre et admirer l'héroïsme tranquille de ces millions de Poilus qui ont donné leur jeunesse et souvent leur vie pour que vive la France.
Un sérum de vérité souverain contre le conformisme de l'anticonformisme et les discours creux de la mémoire officielle qui, à la veille du centenaire de la Grande Guerre, risquent d'étouffer l'appel au courage et à l'esprit de sacrifice que nous ont légué nos Anciens.