La Commune de Paris.de l´effervescence patriotique à la semaine sanglante.
SAUVE (Michel), VALAT (Remy)
23.00 €
Disponible en stock
La période insurrectionnelle à Paris dura deux mois environ, du 18 mars 1871 jusqu'à la "semaine sanglante" (21 - 28 mai). Cette insurrection contre le gouvernement issu de l'Assemblée nationale, qui venait d'être élue au suffrage universel masculin, établit une organisation proche de l'autogestion pour gérer la ville.
Michel Sauve présente la transcription fidèle d'un texte inédit narrant la fin de mai 1871 de la main d'un parisien anonyme qui, certainement, était un paisible modéré. Il accompagne le texte d'origine d'un vaste corpus de notes destinées à en faciliter au mieux la compréhension.
Rémy Valat nous plonge au coeur du processus révolutionnaire. Ce sont des soldats-citoyens de la garde nationale qui vont défendre Paris sur les barricades. Pour 1,50 fr, la Sociale et la Patrie, une poignée de fédérés, chassepot à la main, vont offrir leurs vies et une résistance héroïque à l'armée de Versailles ; un combat manichéen, inégal et perdu d'avance pour leur idéal patriotique et républicain, leurs quartiers et leurs proches. La Commune est l'exemple emblématique de lutte identitaire pour un socialisme à dimension humaine. Les idées et le combat mythique mené par les fédérés seront à jamais le symbole de la résistance et du refus ; la Commune est une étape clé de l'histoire de France : une fin et une renaissance.
Quels défis attendent les Communards du XXIè siècle ?
Sommes-nous en 1870 ?