Le livre noir de la collaboration
VALODE (Philippe)
24.00 €
Disponible en stock
Présentation de l'éditeur :
Seulement 2 % des Français s'engagèrent activement dans la Résistance, et seulement 6 % dans une collaboration volontariste et fanatique. Mais comment agirent les neuf autres Français sur dix ? Qui furent ces collaborateurs, hommes de pouvoir ou simples anonymes souvent délateurs ? La réalité est complexe, et encore en partie taboue. Entre la collaboration d'Etat orchestrée par Vichy et les groupuscules fascistes, il y a un monde.
Des collaborations, il en existe de multiples : dans les alcôves, dans les lettres de dénonciation anonymes, dans les partis politiques, à la Milice, dans la Légion, à la LVF bien sûr, mais aussi chez les nouveaux fonctionnaires embauchés par le régime. Les faits sont là : la collaboration a été massivement pratiquée en France, au moins jusqu'en 1942. Philippe Valode, spécialiste de la période, dépeint cette France à la fois lâche et généreuse, passive et active, et décrit en détail les différents modes de la collaboration dans ce livre ambitieux qui s'appuie sur plusieurs années de recherches. 
Philippe Valode, historien, est l'auteur d'une soixantaine d'ouvrages. Spécialiste de l'histoire de France, il a mené beaucoup de recherches sur la période de la Seconde Guerre mondiale et a publié une biographie très remarquée sur le sujet, Les Hommes de Pétain (Nouveau Monde Editions, 2011). Il a publié aux éditions Acropole Le Livre noir de l'histoire de France en 2009 et L'Histoire de France en 2 000 dates en 2011.