L´habillement de la femme chrétienne - Collection Repères
BEAUVAIS (Abbé Xavier)
2.00 €
Disponible en stock
La question de l'habillement est vieille comme le monde. Elle apparaît dès la Genèse, en lien explicite avec le péché originel : " Alors (.) ils connurent qu'ils étaient nus " (Gn 3, 7). L'habillement a donc une fontion morale, outre sa fonction pratique qui résulte, elle, de l'éloignement du premier homme du paradis terrestre (où la question de la protection du corps vis-à-vis des éléments ne se posait pas).
Désormais, l'homme et la femme doivent être couverts. Mais la question est plus sensible pour la femme, à cause de sa naturequi peut inviter à la tentation. 
La femme chrétienne doit être habillée de façon modeste. Elle doit conserver son élégance, tout en conservant la pudeur, l'impudeur pouvant être une occasion grave de péché pour elle-même et pour autrui. Le prêtre, mieux que quiconque, au travers de ce qu'il entend au confessional, sait à quel point l'indécence des modes peut conduire à des fautes graves.
L'auteur étaye son dévelopement en citant des saints qui ont insisté sur ce point (St Curé d'Ars, Ste Françoise Romaine), ainsi que le pape Pie XII.