La liberté ou la mort - Mourir en député 1792-1795
BIARD (Michel)
23.90 €
Disponible en stock
Cet ouvrage propose une synthèse sur la fin d'une centaine de membres de la Convention nationale décédés de mort non naturelle. Il permet de découvrir comment sont morts ces hommes qui avaient fait leur la devise "la liberté ou la mort". Fondé sur des archives souvent inédites, il offre une vision neuve sur les luttes politiques et les épurations lors de la Terreur. Après avoir souligné comment l'historiographie s'est emparée de la question de la politique révolutionnaire, avec des visions partisanes, Michel Biard présente les rouages juridiques qui ont permis les mises à l'écart politiques.
Puis il évoque les différentes sortes de mort : peines capitales, suicides, assassinats, morts en déportation, en prison ou en mission. Le livre rouvre également le dossier de la panthéonisation, bien plus compliqué que ne le montraient jusqu'à présent les quelques cas les plus célèbres parmi les conventionnels. Ce travail prend constamment appui sur des itinéraires particuliers révélés par les sources policières, judiciaires et médicales.
Tous les raisonnements s'appuient sur des détails destinés à donner chair au récit. Enfin, au fil des chapitres, l'auteur s'interroge sur les origines et les conséquences de ces morts, y compris pour les deux siècles suivants.  
Agrégé d'histoire, professeur à l'université de Rouen où il dirige le laboratoire GRHis, Michel Biard a publié de nombreux ouvrages sur l'histoire politique et culturelle de la Révolution française, dont il est l'un des plus grands spécialistes.