Doit-on le dire ?
BAINVILLE (Jacques)
14.90 €
Disponible en stock
"Ce volume, formé des articles qui paraissaient chaque semaine dans Candide, est l'un des plus représentatifs du talent de Jacques Bainville. La variété des sujets traités y est le signe de la curiosité et de l'étendue de l'esprit de son auteur.
L'article court, genre qui oblige à une concentration de pensée et d'expression devait tout naturellement tenter un écrivain comme Jacques Bainville. A lire ce recueil, on verra qu'il y a excellé. Sur toutes les affaires, petites ou grandes, qui ont occupé Paris et la France depuis 1924, Jacques Bainville confie ici ses impressions. Une représentation théâtrale, une lecture, une publication des lettres de Napoléon, une candidature aux élections législatives, les déclarations d'un ministre, les crises financières, les difficultés diplomatiques, tout est objet de remarques pittoresques et de réflexions valables. Mais ce qui fait la valeur exceptionnelle de ces articles séparés, c'est que Jacques Bainville qui avait une vaste culture et qui avait beaucoup réfléchi savait qu'il n'y a pas de questions isolées. Ce recueil est le livre d'un historien et d'un philosophe d'où sa sérénité constante et son unité." André Chaumeix, extrait de la préface d'origine, 1939. 
Jacques Bainville (1879-1936), historien français et journaliste, fut élu à l'Académie française en 1935. Dans les premières années du XXe siècle, il se consacra essentiellement au journalisme, sous la férule de Charles Maurras, à la rubrique de politique étrangère à L'Action française. Parallèlement, Bainville devait également collaborer à La Liberté, au Petit Parisien, à La Nation belge et à La Revue universelle dont il assura aussi la direction.