Le gâchis - 30 milliards d´euros perdus par an dans les Achats Publics
PINCON (Jean-Arthur)
17.00 €
Disponible en stock
Pourquoi un tel gâchis ? Mauvaise gestion et incompétence organisées à tous les niveaux :
- Le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, investit dans des rames trop hautes, trop larges et dépense de façon récurrente plus de 100 millions d'euros par an dans la communication sans mise en concurrence. Et bizarrement, le Directeur de la Communication de l'époque n'est autre que l'ex-PDG de TBWA, agence de communication de la SNCF (Cour des comptes 2013).
- Jean Nouvel, architecte de la Philharmonie de Paris, (116 millions d'euros de dépassement au final) affirme : "Si on veut faire le projet, on est obligé de mentir." (France 2).
- Le rédacteur du Code des marchés publics, Jérôme Grand d'Esnon, après un travail discutable, exerce aujourd'hui dans un cabinet privé d'avocats qui gère des dossiers d'Achats Publics.
- Jean-Lou Blachier, le Médiateur, ose certifier que la corruption n'existe pas (Le Parisien du 05/01/15) : Balkany et Guérini en rient.
Mensonge ou incompétence ? Découvrez les Achats Publics, ses règles et les acteurs de ce grand Guignol qui coûte à la France entre 30 et 50 milliards d'euros par an (près de 50% de l'impôt sur le revenu) et enfin des pistes d'amélioration pour les politiques.  
Jean-Arthur Pinçon est Ingénieur ESPCI / IEP à Paris. Il est l'auteur de cinq ouvrages sur les Achats Publics et Privés.