Le rosaire et la sainteté
HUGON (Edouard)
11.00 €
Disponible en stock
Comme les Sacrements, le Rosaire a sa matière et sa forme ; par son côté sensible il représente l'Humanité sainte du Sauveur, et parle à notre nature corporelle ; par sa vertu invisible et ses sublimes mystères, il représente la divinité du Christ, et s'adresse à notre nature supérieure, par laquelle nous touchons à l'ange et à Dieu. Dans les Sacrements le signe sensible et la vertu des paroles forment un seul tout, comme dans le Christ la nature humaine et la nature divine s'unissent en une seule personne ; dans le Rosaire la prière vocale et la pensée du mystère forment un tout indivisible. Séparer la forme de la matière, c'est détruire le Sacrement ; séparer le mystère de la récitation, c'est détruire l'essence du Rosaire.