Abbayes de Touraine
SEMUR (François-Christian)
19.00 €
Disponible en stock
Trait d'union entre la France du sud et celle du nord, traversée par le célèbre chemin de Compostelle, la Touraine était déjà considérée à l'époque gallo-romaine, comme une terre d'accueil et d'échanges. En effet, Tours, en latin Turonensis, métropole de la Troisième Lyonnaise de l'exarchat des Gaules, était située au carrefour de quatre voies romaines, permettant les communications, Nord-Sud et Est-Ouest.
Province appréciée des rois de France, surnommée à juste titre par les poètes, "le jardin de la France", la Touraine où fleurirent à la Renaissance les célèbres châteaux de la Loire et du IVe au XIIe siècle, les puissantes abbayes, est l'un des pays où la tradition et l'histoire françaises ont communié pour forger nos institutions. Durant le Moyen Âge et dans les siècles suivants, l'Église a été le foyer où jaillissait la culture de l'ancienne France.
Si la flamme de l'esprit y a brillé d'un vif éclat, elle le doit aussi à quelques hommes qu'elle a vu naître, mais surtout dans les premiers siècles, à ceux qu'elle a su accueillir. Tel fut le cas de saint Martin. Ainsi le renom de l'ancien évêque de Tours, l'importance des établissements religieux qu'il avait fondés, (tel Marmoutier), le prestige qu'ils tiraient de son culte, doivent-ils être inscrits en tête, non seulement d'une histoire intellectuelle et littéraire de la province, mais aussi de l'épopée de son riche patrimoine cénobitique.  
À cet égard, il est juste de citer après Martin, Grégoire de Tours et Alcuin. Les principaux ordres réguliers monastiques ont particulièrement apprécié les terres accueillantes de la Touraine. Bénédictins, Augustins, Cisterciens, Chartreux, Grandmontains et Fontevristes, y ont élevé et essaimé leurs monastères. Aussi, de nombreux vestiges de l'art religieux, notamment monacal, subsistent avec bonheur dans ce terroir d'exception.
Moins connues que les châteaux, les abbayes de Touraine représentent une richesse du patrimoine régional. Celui-ci mérite grandement d'être redécouvert et mis en lumière. C'est à cette entreprise passionnante que nous invite l'auteur, sur les routes et chemins bucoliques de l'une des plus belles régions de France.