Les reliques de Ste Marie-Madeleine
TROUILLET (Marie-Christine)
5.50 €
Disponible en stock
Elle brille d'un éclat particulier cette illustre pécheresse repentie à qui Notre-Seigneur a pardonné parce qu'elle avait beaucoup aimé ; nommée l'apôtre des Apôtres dans l'Ordre de Saint-Dominique, on l'a qualifiée d'héroïne de l'Evangile. L'invention de ses reliques à Saint-Maximin en 1279-1280 a été et est encore accusée d'imposture. Or, il ne doit pas nous être indifférent de savoir si, oui ou non, cette "perle étincelante", ce "flambeau du monde" comme la nomment les litanies composées en son honneur, a fait pénitence, est morte et a été ensevelie en France, en Provence, et si ce sont effectivement ses reliques qui sont présentées à notre vénération.
La question faisant l'objet d'une vaste polémique, il n'est pas possible de dresser ici un catalogue des preuves de cette authenticité ; nous donnerons seulement les plus remarquables et les plus parlantes à titre d'exemple afin que ce que l'on pourrait appeler une "ténébreuse affaire" devienne clair pour vous et qu'instruits sur ces faits, vous puissiez à votre tour en instruire d'autres, reprenant à votre compte la Parole de Notre-Seigneur à Marie-Madeleine au matin de Pâques : "Va, dis à mes frères".
Ce livre est la nouvelle édition de l'étude de Marie-Christine Trouillet originellement publiée par l'association Sainte Madeleine en Provence pour le 7e centenaire de l'invention des reliques de sainte Marie-Madeleine à Saint-Maximin en 1980.