Les monarchies dans l´Europe moderne XVIe-XVIIIe siècles
BERCE (Yves-Marie)
9.00 €
Disponible en stock
De la Renaissance jusqu'à la rupture de la Révolution française, la monarchie a été la forme politique dominante en Occident. Dans tous les pays, les attributs de la royauté signalaient son caractère sacré et sa vocation du bien public. Cette brève synthèse s'attache aux réalités du métier de roi, plus aux opinions et aux images qu'à la lettre des institutions. Elle s'étend jusqu'aux limites des pouvoirs royaux, jusqu'aux crises de succession et jusqu'aux épisodes de rejet des couronnes comme dans les Provinces unies ou les colonies anglaises de l'Amérique. Une puissante introduction à l'histoire de la souveraineté dans les Temps modernes.