Dictionnaire de l´épuration des gens de lettres 1939-1949 "Mort aux confrères !"
BONCOMPAIN (Jacques)
70.00 €
Disponible en stock
Après l'épuration sauvage ou officieuse, par décret du 30 mai 1945, le général de Gaulle institua une Commission nationale d'épuration des gens de lettres qui centralisa enquêtes et jugements déjà rendus, et prit des décisions en dernier ressort. Plus de 2500 dossiers sont ici répertoriés, d'où une mine d'informations sur les oeuvres publiées, les conférences données, les droits encaissés, les relations avec l'Axe, les incidents, les opinions, les interrogatoires, les décisions rendues, le tout offrant ainsi une fresque de la France occupée ou émigrée.
L'ouvrage se présente comme un dictionnaire assorti d'index, enrichi en introduction d'un examen de la censure, de la discrimination des auteurs juifs, de la mise en place d'un arsenal répressif, et de la reconnaissance du principe de la responsabilité des intellectuels.
Avant même que le pays meurtri ait pansé ses plaies, fallait-il soumettre à la question des intellectuels par milliers, auxquels on ne reprochait aucun crime de sang ? 
L'auteur, ancien directeur à la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques, a relaté l'évolution de la condition des auteurs de l'Antiquité à nos jours. Après Auteurs et Comédiens au XVIIIe siècle (Perrin), prix Thiers de l'Académie française, La Révolution des Auteurs (Fayard), grand prix de l'Académie française Jacques de Fouchier, Tant qu'il y aura des auteurs (CISAC), De Scribe à Victor Hugo puis De Dumas fils à Marcel Pagnol chez Champion, ce dictionnaire couronne l'ensemble de ses recherches sur archives avec des témoignages en majorité inédits.