Dictionnaire historique de la Vierge Marie
HENRYOT (Fabienne)
27.00 €
Disponible en stock
Chaque année, près de 40 millions de personnes se rendent à Lourdes (France), Aparecida (Brésil) et Guadalupe (Mexique), hauts lieux du culte marial. Pour en rendre compte, ce dictionnaire retrace au fil des pages l'expérience des fidèles, ceux qui offrent des ex-voto, qui se rendent pieds nus à Verdelais, qui collent sur les murs des images d'Épinal, qui enfourchent leurs motos en se nommant les Centaures de la Madone : Marie est au coeur de la plus grande dévotion au monde. Elle est présente dans les maisons et les églises, mais aussi dans les bandes dessinées, les contes pour enfants, le cinéma. Elle est universelle, avec des sanctuaires connus de tous, et locale, avec ses fontaines sacrées, ses arbres mystérieux. Elle est Vierge noire et Immaculée Conception, ferment de résistance à Hitler et mère de l'oecuménisme. Elle est priée par des dévots, par des footballeurs ou des marins. C'est sur une image de l'Annonciation de la Vierge que les mafiosi font couler une goutte du sang du futur membre de Cosa Nostra, et c'est devant Notre-Dame d'Aparecida que sont déposés tous les mois 19 000 objets et ex-voto.
Les 150 articles ici rassemblés racontent une histoire de cinq siècles de foi, de luttes et de rapprochement, d'affirmations identitaires et de syncrétisme, d'universalité et de localisme. Ils nous donnent à voir la puissance d'une dévotion mondiale toujours d'actualité.  
Fabienne Henryot, conservateur à la bibliothèque cantonale de Lausanne (en charge des collections de théologie et de sciences des religions) et maître de conférences associée à l'ENSSIB (Ecole nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques.). Tous deux ont réuni près de quarante universitaires (historiens, théologiens, politistes, philosophes, littéraires, anthropologues.), lesquels croisent leurs travaux récents ou plus anciens pour élaborer cette somme, appelée à devenir un ouvrage de référence.
Philippe Martin, professeur d'histoire moderne à l'université Lyon 2 est directeur de l'ISERL (Institut supérieur d'Etudes des religions et de la laïcité)
.