La numérologie secrète de la Synagogue de Satan
GLAUZY (Laurent)
18.00 €
Disponible sous peu
"L'élite sataniste qui dirige le monde utilise la magie et la numérologie cabaliste. Le mage Aleister Crowley, franc-maçon du 33è degré qui sacrifia des centaines d'enfants de 1912 à 1928, affirmait que 11 était le nombre préféré des "loges", car il exprime la transgression et la dualité.
13, qui symbolise la souffrance du Christ, est un autre nombre fétiche de la Synagogue de Satan. D'ailleurs, Dieu en hébreu (Jahweh) renvoie à 26, un multiple de 13.
Ces nombres sont utilisés comme force occulte. Ainsi, un attentat ou un crime doit être interprété comme un sacrifice : William Morgan, qui fut le premier à révéler le rite de la secte maçonnique, fut enlevé le 11 septembre 1826 par des membres des loges, avant d'être assassiné deux jours plus tard, le 13 septembre 1826 par trois francs-maçons.
Le 11 septembre 1990, soit onze ans jour pour jour avant l'attentat du World Trade Center, le 11 septembre 2001, lors d'un discours devant le Congrès, le président George H. W. Bush utilisa pour la première fois l'expression de "Nouvel Ordre Mondial". Il est à noter que le 11 septembre est le 254e (2+5+4=11) jour, et il reste 111 jours jusqu'à la fin de l'année.
Le prince catholique Louis II de Bavière a été assassiné en 1887, 111 ans après la fondation de la secte des Illuminati, et qui plus est le 13 juin. L' "accident" de la princesse Diana se déroula le 31 août 1997 (3+1+8+1+9+9+7=38=3+8=11).
Le jugement de Nuremberg fut rendu après 218 (2+1+8=11) jours d'audition de 236 (2+3+6=11) témoins, écoutés pendant 11 mois et produisant 5330 (5+3+3=11) documents portant notamment sur 11 condamnés à mort présents. Ces nombres cabalistes se comprennent d'autant mieux que "sur les trois mille employés du tribunal de Nuremberg, deux mille quatre cents étaient juifs", selon l'auteur nationaliste hongrois Louis Marschalko.
23 est le "chiffre ultime" de la Synagogue de Satan. Or, le Titanic a sombré le 15 avril 1912 (1+5+4+1+9+1+2=23). Le sport le plus populaire, le football qui se pratique avec deux équipes de 11 joueurs, est représenté en France par la FFF (Fédération Française de Football). F est la 6e lettre de l'alphabet, ce qui donne FFF=666 (nombre de la Bête dans l'Apocalypse). La FFF, comme les autres fédérations étrangères, dresse une liste de 23 joueurs sélectionnés pour participer à des compétitions internationales
La presse utilise aussi la numérologie secrète au dépend de l'exactitude d'un événement pour lui donner un fondement cabaliste. Dans sa parution du 19 janvier 2009, le New York Times relate qu'en Israël, "pendant 22 (2x11) jours ont été tués 1 300 Palestiniens et 13 Israéliens".
La dernière élection présidentielle française, dont le premier tour s'est déroulé le 23 avril 2017, n'est pas non plus exempte de ces analyses.