Journal - De la servitude à la sainteté
BAKHITA (Joséphine)
12.90 €
Disponible sous peu
Le grand succès du roman de Véronique Olmi, Bakhita (Albin Michel), met en lumière une sainte trop mal connue. Joséphine Bakhita a pourtant elle-même raconté son histoire dans une petit texte paru en Italie mais jamais traduit en français. Le récit autobiographique de Bakhita sur la période de l'esclavage est suivi d'un complément biographique et d'un florilège de citations. Une étude sur l'esclavage complète l'ensemble. 

Joséphine Bakhita (1869-1947) est née au Soudan. Enlevée toute jeune, elle fut vendue plusieurs fois à des marchands d'esclaves africains et subit une servitude cruelle. Enfin libérée, elle devint chrétienne puis religieuse. Elle passa le reste de sa vie à Schio (Italie) en subvenant aux besoins de tous, et mourut en 1947.