Une autre histoire de la Renaissance
LE FUR (Didier)
22.00 €
Disponible en stock
La France, au croisement des XVe et XVIe siècles, se serait réveillée après une longue nuit, le Moyen Age, pour embrasser avec éclat et gourmandise la modernité, permettant ainsi à la civilisation française, avec son élégance et son esprit, de naître. Si depuis quelques années des historiens ont largement nuancé cette vision simpliste, ils ont convenu de la réalité de la révolution culturelle qu'aurait été la Renaissance (1450-1550). Il reste pourtant un fait incontestable : si le joli tableau brossé à coup d'affirmations et d'exemples pris çà et là depuis deux siècles peut effectivement faire illusion, il manque à cette peinture une foultitude de personnages, d'événements et d'idées qui structurèrent l'imaginaire des hommes de ce temps et dont les fondements n'eurent rien de progressiste.
C'est donc à une redistribution des rôles que ce livre est consacré, afin de proposer une autre réalité de la Renaissance française, celle que la majorité des individus vécurent, celle que les historiens ont délaissée et que les livres scolaires oublient presque totalement aujourd'hui. Par une remise en perspective salutaire, servie par une plume exemplaire, Didier Le Fur montre qu'il ne s'agissait pas d'inventer un monde nouveau, mais d'en rétablir un perdu, une splendeur passée, l'âge d'or d'avant la chute, où les hommes vivaient en harmonie, épargnés des fléaux de la guerre, des injustices et de la tyrannie.