Pourquoi pleures-tu, JUAREZ ?
OMER (Jean-Louis)
19.00 €
Disponible en stock
Est-il possible de réaliser un reportage entièrement à partir d'internet, sans aller sur le terrain, sans mettre les pieds sur place, tout en restant calfeutré derrière son écran d'ordinateur, et alors même que l'action se passe à des milliers de kilomètres ? Oui, sans doute. Et probablement, il ne doit pas manquer de journalistes pour utiliser ce genre de subterfuge. N'étant pas journaliste, je ne me sens aucunement obligé de charger ma consicence d'un tel scrupule. L'occasion du présent reportage va m'être donnée incidemment par la publication d'un roman d'espionnage de la collection SAS (Son Altesse Sérénissime), de Gérard de Villers, qui attira mon attention ; et par le fait que la ville où se déroule l'action est quadrillée par le Street-View de Google Earth.
L'idée de relever ce défi me vint en même temps que l'idée d'essayer de comprendre, autant qu'il est possible, un phénomène qui ravage des pays entiers comme le Mexique et la Colombie, entre autres ; un phénomène que ces pays d'Amérique latine subissent telle une malédiction de l'Enfer, et dont ils semblent ne pouvoir se défaire : le scandale de la drogue. Au-delà de la criminalité qu'engendre cette situation, il y a la souffrance silencieuse des populations devant l'impuissance à agir de leurs Etats respectifs, un souffrance silencieuse qui ne doit pas être prise pour de la résignation.