L´église Saint-Denis d´Amboise
FLEURY (Gérard)
17.50 €
Disponible en stock
Léglise Saint-Denis dAmboise na pas la place quelle mérite tout à la fois dans lhistoire de lart religieux régional et dans lhistoire architecturale de la commune dAmboise. Sans doute est-elle en quelque sorte écrasée par la renommée de son château qui attire les foules, ainsi que par celle du Clos-Lucé qui évoque lillustre Léonard de Vinci ! Mais elle a aussi été dévalorisée par lobscurcissement de labside principale au xviie siècle et par une restauration unificatrice du xixe siècle, masquant en partie la richesse des solutions architecturales et artistiques qui, depuis le xiie siècle, y avaient été développées.
Aucune étude globale navait été menée sur lédifice depuis le Congrès archéologique de 1949. Cette monographie que lon a voulue la plus complète possible, notamment pour les siècles du xiie au xvie, sappuie sur la recension des archives textuelles et figurées et sur une investigation méticuleuse depuis les matériaux des chapiteaux jusquaux configurations des voûtes visibles dans les soupentes. Le catalogue critique de près des trois cents déléments sculptés, qui a été dressé à cette occasion, a aidé à faire la part des restaurations et des créations du xixe siècle. Lexamen des procédés architecturaux et artistiques et leurs comparaisons avec des monuments régionaux ont permis de renouveler largement la perception de cet important monument du Val de Loire.
Les embellissements du XVIIe au XXe siècle (retables, peintures murales, sculptures en provenance dautres édifices proches) sont décrits sous la forme dune synthèse des différentes études et documents existants.
Lauteur étudie lhistoire de lart médiéval depuis trente ans, spécialement la période romane. Dans le cadre de la Société archéologique de Touraine, où il est administrateur et membre du comité des publications, mais aussi dans le cadre de la Société française darchéologie où il est délégué pour la région Centre-Val de Loire. Il a publié une cinquantaine darticles dans diverses revues spécialisées, notamment dans Monuments en Touraine (Congrès archéologique de Touraine 1997) où il rendit compte de sa découverte des arts libéraux au portail de léglise Saint-Ours de Loches et dans le Bulletin monumental (maison Renaissance de Loches et chapelle Saint-Libert de Tours).