Vrai Israël et faux Judaïsme
GLEIZE (Abbé Jean-Michel)
24.00 €
En cours de réimpression
"Le dialogue, pas la mission" : selon le Pape émérite, Benoît XVI, l'Eglise ne doit plus chercher à convertir les juifs. Dans le droit fil du concile Vatican II et de la déclaration Nostra aetate, Jean-Paul II a répandu l'idée que l'Ancienne Alliance n'a jamais été révoquée et que le peuple juif ne saurait être tenu pour infidèle, I, Jean-Paul II a répandu l'èle. Conséquent avec cette nouvelle théologie, le Pape polonais et ses deux successeurs se sont rendus en visite officielle à la synagogue de Rome, pour reconnaître la valeur religieuse toujours actuelle du témoignage du Peuple juif. Ce fait n'a pas échappé aux observateurs protestants, et la Revue réformée remarquait en 2015 un "vrai changement de doctrine dans l'Eglise catholique romaine à propos des juifs", changement qui va "à l'encontre d'un consensus unanime des Pères". - jadis, car cette élection est à présent et révoquée. Les juifs actuels sont-ils encore les héritiers de Moïse ? Ont-ils Abraham pour père ? Quel sens donner à la condamnation de l'antisémitisme, à l'occasion de laquelle, en 1928, le Pape Benoît XV définissait le Peuple juif comme "la race jadis élue par Dieu" ? Telles sont les questions auxquels ce livre voudrait donner des éléments de réponse, basée sur la Tradition de l'Eglise.