Michel BOUTS (1902-1993)  Michel BOUTS (1902-1993)
Michel Bouts est né à Versailles le 15 décembre 1902. Son entrée chez les bénédictins de Clervaux est annoncée dans le Journal de l'Ecole des Roches en 1923. (Ainsi que dans le Bulletin des Anciens élèves du colège de Saint-Pol-de-Léon, janvier 1924, autre trace du déménagement de la famille Bouts en Bretagne en 1918). Michel Bouts quitta la voie monacale. En 1943, il créa une école, l'Ecole du Gai Savoir, installée dans les Yvelines puis en Ille-et-Vilaine. Il y appliqua une pédagogie dérivée de celle de l'Ecole des Roches (responsabilisation, pratiques artistiques...). Le comédien Claude Rich y fut pensionnaire en 1943-1944 : "C'est l'un des endroits où j'ai été le plus heureux dans mon enfance", ajoutant - le compliment n'est pas mince - que c'est Michel Bouts qui lui avait donné le goût du théâtre, ainsi que de "la musique des grands textes" : "J'étais d'autant plus sensible à leur mélodie que je chantais chaque jour la messe en grégorien !"
Michel Bouts a signé quelques "Signes de Piste" : La châsse de Saint-Agapit (1939), Pied de biche (1946), Loups de mer (1956), L'as de pique (1957)... En Bretagne il apprit la vielle à roue et devint un "maître sonneur" reconnu. On reconnaît là un goût pour la musique que partageait Bernard Bouts, et qu'ils tenaient de leur père, Maurice Bouts. Michel Bouts était le frère de Bernard Bouts peintre élève d'Henri Charlier et donc proche d'Itinéraire et de Présent.
Il est décédé à Saint-Julien-sur-Cher le 27 décembre 1993.
Cette notice est celle de Présent légèrement modifiée, du 26 mai 2018.