Le radio-traître - Jean Hérold-Paquis, la voix de la Collaboration
POURCHER (Yves)
24.00 €
Disponible en stock
Se fondant sur des archives exceptionnelles - notamment celles de l'INA et du procès de 1945 - Yves Pourcher analyse la trajectoire d'un petit journaliste agité prêt à tout pour se hisser en haut de l'affiche. Localier magouilleur dans les journaux de Nancy, il devient polémiste politique à Paris. Jean Hérold découvre la radio et ses effets dévastateurs. Sa voie est tracée. Il sera le relais et l'amplificateur de tout ce qui râle et dénonce.
D'abord soutien de l'Action française puis animateur du service français de Radio Saragosse, au micro des Franquistes. Après la défaite, Hérold-Paquis entre au service de Vichy où son zèle et son agressivité finissent par déranger. Le Maréchal est trop mou ? Hérold-Paquis rejoint les nazis, nouveaux maîtres de Radio-Paris. Après le débarquement, il fuit en Allemagne où il continue son métier de speaker enragé.
Arrêté, il est jugé, condamné à mort et fusillé le 11 octobre 1945. A 33 ans. Cette histoire est aussi celle des années conquérantes de la radio, l'influenceur le plus puissant de la période 1930-1940. Yves Pourcher en restitue de manière très vivante la profusion, l'inventivité aussi bien que les ambiguïtés. De quoi faire réfléchir, à l'heure tout aussi vertigineuse des réseaux sociaux et des infox. 
Yves Pourcher est professeur de science politique à l'IEP de Toulouse. On lui doit notamment Pierre Laval vu par sa fille (Le Cherche Midi, 2002, repris chez Tallandier en 2014) et plusieurs romans dont Trois coupes de champagne (Grasset, 2009) et Moi, Josée Laval (Cherche Midi, 2015). FR3 a récemment diffusé, à partir de ses travaux, Les carnets de Josée Laval (2017).