Les plans occultes du nouvel ordre mondial
SPRINGMEIER (Fritz)
22.00 €
Disponible en stock
Saviez-vous que les Nazis avaient créé et employé des agents infiltrés "mentalement programmés" au cours de la Seconde Guerre mondiale, que les Anglais avaient eux-mêmes créé des personnes "mentalement programmées" pour leurs services secrets ou que les Américains utilisent depuis des décennies la programmation mentale sur leurs propres citoyens et soldats ou au sein même de grandes industries du divertissement telles que Walt Disney ? Depuis des siècles les Illuminati ont appris à plonger les gens dans des états mentaux distincts avec des personnalités dissociées. En somme, ils utilisent nos cerveaux comme nous utilisons nos ordinateurs. Les Illuminati s'efforcent de contrôler tout ce qui compose notre société. Ils utilisent le système éducatif, les médias, les films, la musique et tout ce qu'ils peuvent utiliser d'autre. Au cours des années 1950, plus d'un million d'Américains ont participé au "projet MK Ultra" (projet secret et illégal de la CIA visant à élaborer des méthodes permettant un contrôle mental total), cependant, seuls 40 000 d'entre eux sont répertoriés dans des dossiers (extrêmement détaillés) dont seules des personnes haut placées ont accès. Le devoir le plus important des esclaves du "projet MK Ultra" est de perpétuer les horribles activités sataniques et secrètes des Illuminati, comme les rituels secrets. Le satanisme est bien présent dans notre société depuis de nombreux siècles, mais il n'est jamais réellement dévoilé en ses fronts en raison de la capacité, de la part des satanistes, à créer chez les gens des « troubles dissociatifs de l'identité », ceci depuis des générations. Beaucoup de rois européens étaient satanistes et avaient en eux ces troubles. Les familles royales du Danemark, des Pays-Bas, d'Espagne, de France et d'Angleterre ont elles aussi été toutes impliquées dans l'occultisme et le satanisme. Cet ouvrage traitera, entre autres, les sujets qui suivent : la programmation mentale, le projet MK Ultra et son « programme Monarch », les bases souterraines secrètes du gouvernement dissimulées un peu partout en Amérique, les organisations servant les intérêts des Illuminati (comme certaines industries ou sociétés secrètes), les rituels occultes et sataniques que les Illuminati exécutent régulièrement, à petite échelle (comme "la fête de la Bête") ou à grande échelle (comme les attentats du 11 septembre 2001) ainsi que la condamnation de l'auteur de ce livre, Fritz Springmeier, à 9 années de prison pour avoir tenté de dévoiler au public les véritables "plans occultes du Nouvel Ordre Mondial". 

"Les ficelles des marionnettes que nous avons en guise de dirigeants sont visibles si vous observez de près." 

Fritz Springmeier (né Victor Earl Schoof, le 24 septembre 1955 à Garden City), est un écrivain essayiste conspirationniste et conférencier américain. Il se décrit lui-même comme un religieux chrétien. Il change officiellement de nom en 1987. 

Fritz_Spremeier_-_photo_site_Hades_ 
À partir de 1973, il passa deux ans comme cadet à l'Académie militaire de West Point qu'il quitta pour "ne plus obéir à l'armée mais à Dieu".
Il a écrit plus de dix livres, tourné de nombreuses vidéos et donné plusieurs conférences portant notamment sur le projet de la CIA MKULTRA de contrôle mental où il fait témoigner Cisco Wheeler, une victime de ces programmes.
En 2003 Springmeier a été condamné à 9 ans de prison pour une prétendue implication dans un vol ayant eu lieu à Portland (Oregon) en 1997. Sa participation est sujette à controverse.  

Dans l'un de ses premiers livres intitulé The Watchtower & the Masons, Springmeier s'intéresse aux liens qui existeraient, selon lui, entre les Témoins de Jéhovah et la Franc-maçonnerie. Il soutient que Charles Taze Russell, le fondateur de ce mouvement religieux, serait lié à la maçonnerie et à l'establishment politico-financier de la côte Est américaine.  

Par la suite, il élabore une théorie à propos de ceux qui, selon lui, contrôleraient vraiment le monde en s'appuyant sur de nombreux témoignages. Il nomme ces derniers les Illuminati qu'il associe à 13 familles qu'il nomme "bloodlines" ou "lignées héréditaires" dont il décrit la fortune et l'influence personnelle de chacun de ses membres. Présentées comme pratiquant une forme de satanisme, ces familles sont également accusées de pratiquer le contrôle mental. Selon Springmeier, ces 13 familles seraient les : Astor, Bundy, Collins, Dupont, Freeman, Kennedy, Li, Onassis, Reynolds, Rockefeller, Rotshchild, Russell et Van Duyn.  

Il est convaincu que le pouvoir des symboles est suffisamment fort pour qu'un emploi massif et répétitif de ceux-ci soit capable de réduire l'humanité en esclavage. C'est pourquoi, selon Springmeier, le pouvoir politique emploie la culture de masse pour y distiller une forme d'imagerie symbolique liée à des programmes de contrôle mental.  

De même, il est persuadé qu'Al Gore n'est pas hémophile, mais qu'il transporterait du sang dans sa mallette (tel que cela a été exposé dans les médias américains), en raison de sa dépendance à l'adrénaline, laquelle est présente en grandes quantités dans le sang de victimes sacrifiées rituellement qui, terrorisées, ont secrété énormément de cette substance dans le sang.  

FRITZ SPRINGMEIER'S BLOG 

Il pense que la technologie sur Terre est bien plus avancée qu'il n'y paraît, mais que l'élite ne la diffuse qu'au compte-goutte afin d'en garder le contrôle sur son utilisation et sa diffusion. Il s'interroge sur les vol spatiaux en direction de Mars qui ont "tous" échoué à obtenir l'information afin de savoir s'il y a ou non de la vie sur cette planète. Non seulement pense-t-il que ces vols ont tous abouti, mais que désormais il y a des colonies d'esclaves humains là-bas qui y travaillent pour le Nouvel Ordre Mondial, rejoignant en cela les thèses de Richard Hoagland.