France, démocratie défaillante - Il est temps de s'inspirer de la Suisse
GARCON (François)
20.00 €
Disponible en stock
"La France a tout pour réussir ! " Et pourtant, rien ne va plus. Que s'est-il donc passé ? Le pays n'est-il pas dirigé par les meilleurs d'entre tous, par une "méritocratie républicaine" sortie des meilleures grandes écoles ? Aux manettes de l'Etat, cette élite ne dispose-t-elle pas des pouvoirs immenses que lui confèrent les institutions de la Ve République ? Et pourtant, rien ne va plus. L'élite française, celle qui contrôle tout, se révèle pour ce qu'elle est : une élite platement scolaire, clonée, rentière, capable d'inventer des recettes farfelues comme le tirage au sort, mais paralysée face aux réformes que le pays requiert et par lesquelles sont passés les pays qui nous devancent.
Mais, ces réformes, l'élite française les veut-elle vraiment ? Contre ce déclin en marche, il faut ouvrir les fenêtres, faire confiance aux citoyens, à ceux qui, faute de diplômes ronflants, sont aujourd'hui condamnés au mutisme par une oligarchie scolaire aussi arrogante que si souvent incompétente. Les pays où le peuple a son mot à dire, non pas en cassant du mobilier urbain, mais en s'exprimant régulièrement sur des sujets qu'il initie et qui le concerne, se portent bien : par comparaison avec la France, ces pays sont plus prospères, stables, innovants, et les gens y sont plus heureux.
Il est donc temps de nous approprier des outils démocratiques, comme le sont l'initiative populaire et le référendum abrogatif, permettant aux citoyens de s'exprimer dans le calme et qui, entre autres vertus, rapprochent les citoyens de leurs élus. A nos portes, le modèle démocratique suisse est celui qui devrait nous inspirer. Cette démocratie-témoin démontre que la combinaison de la démocratie directe et de la démocratie représentative est la meilleure des recettes politiques. 
Après des études supérieures aux universités de Genève et d'Oxford, un doctorat d'histoire à l'EHESS et vingt ans de travail dans le secteur privé, François Garçon a été élu maitre de conférences à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne. Actuellement président de Démocratie directe pour la France et vice-président de la Chambre de commerce suisse en France, il a publié de nombreux ouvrages sur la Suisse.