La restauratrice des Carmels de France
WISMES (Henriette de)
7.00 €
Disponible en stock
Françoise Camille de Soyecourt, née à Paris le 27 juin 1757, reçoit de ses parents une éducation forte et chrétienne que viendront parfaire les années de pensionnat à la Visitation d'abord, puis chez les bénédictines. Répondant à l'appel de Dieu, elle entre au carmel de la rue de Grenelle en 1784. Cinq ans plus tard éclate l'orage révolutionnaire qui disperse les carmélites en 1792. Soeur Camille soutient le moral de ses compagnes avec une indomptable énergie dont elle donnera des preuves dans les interrogatoires et les emprisonnements. Dès que cela est possible, elle travaille à réunir son carmel dispersé, sauvant en même temps de la destruction le couvent des carmes de la rue Vaugirard. Elle défend courageusement cette terre sanctifiée par les Martyrs de septembre, recueillant leurs restes afin de les faire honorer dignement. Son héroïque dévouement au Saint-Siège la fait emprisonner puis exiler. Libérée, elle n'est plus qu' "un coeur pour aimer, un corps pour souffrir", et décède le 9 mai 1849. Son corps repose dans la crypte de l'ancien couvent des carmes, aujourd'hui l'Institut catholique. 
Henriette de Vismes (1884-1958), femme de lettres, a été primée à plusieurs reprises par l'Académie française.