Les derniers jours de Marie-Antoinette
WARESQUIEL (Emmanuel de)
10.50 €
Disponible en stock
Il a fallu à la Révolution trois jours et deux nuits, du 14 au 16 octobre 1793, pour juger et exécuter Marie-Antoinette. Elle était condamnée d'avance. C'est bien sûr le procès d'une reine, c'est aussi celui d'une étrangère, c'est enfin celui d'une femme et c'est celui d'une mère. "Ce petit chef-d'oeuvre de précision, de rêverie et de style, ne laisse guère de place à la nostalgie. On n'y rêve pas de Restauration.
On s'y promène dans le passé comme par l'effet d'un sortilège". François Sureau, La Croix "Le biographe de Talleyrand et de Fouché signe un récit précis, puissant, crépusculaire, où l'utopie des Lumières vacille dans la réalité de la Terreur et le regard perdu d'une femme blanche comme la peur". Laurent Lemire, L'Obs "Emmanuel de Waresquiel a donné à cet ouvrage un tour très personnel. La science, le sérieux, la volonté de ne rien écrire qui ne trouve son origine dans la critique des sources, l'analyse minutieuse d'archives inexploitées n'a pas désarmé, en lui, le désir de produire une oeuvre littéraire.
Affranchi par l'autorité que lui donne désormais son oeuvre d'historien, c'est en écrivain qu'il prend appui sur elle pour jeter un jour cru sur les tréfonds les plus secrets de la nature humaine". Michel De Jaeghere, Le Figaro Histoire