Le trésor des rois - Sacré et royauté, des rois maudits aux princes de la Renaissance
GAUDE-FERRAGU (Murielle)
24.00 €
Disponible en stock
Une brillante synthèse sur ce qui unit royauté et sacré en France au Moyen Age. En France, le lien entre pouvoir et reliques - surtout les instruments de la Passion du Christ, telles la Vraie Croix ou la Couronne d'épines - est ancien. Dès le règne de Clovis, les fragments thaumaturgiques de corps saints occupent une place centrale dans la vie religieuse, comme dans la communication politique. Si de nombreux chercheurs se sont interrogés sur cette relation entre autorité et sacralité jusqu'au règne de Saint Louis, une étude restait à mener pour les XIVe et XVe siècles, à l'heure où les Valois succèdent aux Capétiens sur le trône.
Pour cette dynastie nouvelle, (ré)affirmer la dimension sacrale de la royauté et imposer sa puissance est une nécessité. Mais comment représenter physiquement ce pouvoir ? Comment le rendre légitime aux yeux de tous ? Cet objectif impose une thésaurisation nouvelle, matérielle et symbolique, qui s'opère en quatre temps forts : la collection, car outre les reliques, le roi accumule des objets précieux faits d'or, d'argent, de pierres précieuses et de perles ; la protection, puisque le trésor est inaliénable et ses pièces doivent être soigneusement conservées dans des palais ; la représentation, car les reliques participent de la "communication royale" et sont mises en scène dans des cérémonies et pèlerinages ; et enfin la transmission, puisque, tel un héritage, le trésor royal va au successeur du roi et doit être étoffé de génération en génération.
A travers les figures des rois Charles V ("le roi sage") et Charles VI ("le roi fou"), et des reines Jeanne d'Evreux et Isabeau de Bavière, Murielle Gaude-Ferragu nous offre le résultat de ses brillantes recherches sur le trésor royal, dans cette synthèse claire et accessible.   

Maîtresse de conférences HDR à l'université Sorbonne Paris Nord, Murielle Gaude-Ferragu est spécialiste du pouvoir et de ses représentations au Moyen Age. Auteure d'un premier ouvrage sur les funérailles princières (D'or et de cendres. La mort et les funérailles des princes dans le royaume de France au bas Moyen Age), elle s'est ensuite intéressée au pouvoir féminin dans La reine au Moyen Age - France-XIVe-XVe siècles (Paris, Tallandier, 2014).