Retraite avec Saint Luc
JEAN-DOMINIQUE (Père)
22.00 €
Disponible sous peu
Emporté par le tourbillon de ses activités, toujours distrait, trop souvent inquiet, l'homme aspire à se poser, enfin !
Il sent le besoin de ne plus bouger, de ne plus courir après le temps, de se laisser gagner par le silence et par la paix, afin de se remettre face à la vérité qui, elle, ne bouge pas. Tel est le but d'une retraite, qu'elle soit prêchée ou solitaire, qu'elle dure cinq jours ou dix minutes. Une retraite est un apaisement, un rajeunissement de l'âme, un ressourcement.
Pour un tel travail de renouvellement, l'Évangile selon saint Luc se présente comme un guide sûr et fraternel.
Médecin de profession, artiste par goût, converti par la prédication des premiers chrétiens à Antioche, saint Luc n'a pas connu Jésus personnellement. Il dut mener une minutieuse enquête auprès des témoins de la vie terrestre du Sauveur, afin "de connaître exactement toutes choses depuis l'origine" (Le 1, 3). En particulier, il put recueillir de la bouche de la sainte Vierge Marie les confidences les plus précises et les plus touchantes au sujet de l'enfance du Christ. Son récit garde la fraîcheur de ces précieux entretiens.
La lecture lente et réfléchie du texte de saint Luc met en évidence le don particulier du converti d'Antioche. Tout, chez lui, part du plus profond des coeurs où il voit Dieu à l'oeuvre.
Il est un maître de vie intérieure. Comme le pêcheur du lac de Tibériade, saint Pierre, est devenu "pêcheur d'hommes", le médecin des corps s'est mué en médecin des âmes.
Nous ouvrons donc le saint Évangile selon saint Luc avec cette requête : Créez en moi, Seigneur, un coeur nouveau, un coeur large, un coeur paisible, un coeur magnanime, un coeur selon votre Évangile.