Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

1939, l´alliance soviéto-nazie : aux origines de la fracture européenne

Référence : 111379
1 avis
Date de parution : 1 septembre 2019
Éditeur : FONDAPOL
EAN 13 : 9782364082151
Nb de pages : 72
8.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 26 avril
Voir la disponibilité en magasin

Description
Le 28 septembre 1939, l'Allemagne nazie et l'Union soviétique signent à Moscou un traité "de délimitation des frontières et d'amitié". Cette "amitié" est la conséquence directe du pacte "de non-agression" signé le 23 août de la même année entre les deux puissances totalitaires, qui avait ipso facto entraîné l'attaque de la Pologne par Hitler le 1er septembre, puis par Staline le 17 septembre, et provoqué le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Même si la Russie bolchevique avait longtemps entretenu des relations privilégiées avec l'Allemagne des années 1920, cette alliance stupéfia la plupart des observateurs tant l'opposition idéologique semblait irréductible entre le nazisme ultranationaliste et racialiste, et le communisme soviétique marxiste et internationaliste. Or cette alliance des deux grands dictateurs totalitaires contre les démocraties devait avoir les plus funestes conséquences, qui marquent aujourd'hui encore le corps d'une Europe réunifiée. 
Stéphane Courtois, historien, directeur de recherche honoraire au CNRS, enseignant d'histoire à l'Institut catholique d'études supérieures (ICES) à La Roche-sur-Yon, membre du conseil scientifique et d'évaluation de la Fondation pour l'innovation politique.
Titre1939, l´alliance soviéto-nazie : aux origines de la fracture européenne
Auteur COURTOIS (Stéphane)
ÉditeurFONDAPOL
Date de parution1 septembre 2019
Nb de pages72
EAN 139782364082151
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)5
Largeur (en mm)150
Hauteur (en mm)230
Poids (en Kg)0.13
Les avis clients
Crimes du communisme, tabou historique .
5/5 Le Figaro Histoire .
.----. On n'échappe pas à l'Histoire . Spécialiste du communisme, Stéphane Courtois le démontre à sa manière par son analyse de l'alliance passée en 1939 entre l'Allemagne nazie et l'Union soviétique . En quelques pages, il décrit les enjeux et les conséquences de cet accord dont la Pologne fut la première victime . Mais plus encore - et c'est le grand apport de cette étude -, il établit que l'alliance soviéto-nazie constitue le "point aveugle" de la mémoire européenne, empêchant une unification véritable du continent, par le refus constant de condamner les crimes communistes, au nom d'un "tabou historique", aujourd'hui encore intouchable . [ Signé Philippe Maxence dans le " Figaro Histoire " , numéro 47 , Décembre 2019 , Janvier 2020 ]