Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

29 - Mon ami Carlo

Référence : 94586
1 avis
Date de parution : 1 septembre 1976
Auteur : VICTOR (Gine)
Éditeur : ALSATIA (EDITIONS)
EAN 13 : 9782704500048
Nb de pages : 224
14.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
Tout a commencé avec l'arrivée de Carlo à l'école de Flenu...
Un garçon mince, avec un visage pâle, des cheveux d'ébène, et des yeux comme des étoiles...
Que venait faire cet Italien dans ce pays de ciel gris, de maisons noires, où tout est recouvert de poussières de charbon ?
On pouvait se le demander jusqu'à la catastrophe du "Quatorze des Produits..." mais après... après non !
C'était impossible.
Et Milo l'a compris mieux que quiconque !
Un livre d'un style éblouissant, d'une puissance d'évocation peu ordinaire.
Titre29 - Mon ami Carlo
Auteur VICTOR (Gine)
ÉditeurALSATIA (EDITIONS)
Date de parution1 septembre 1976
Nb de pages224
EAN 139782704500048
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)17
Largeur (en mm)132
Hauteur (en mm)202
Poids (en Kg)0.35
Critique du libraire
"Les méfaits de la vanité et de la jalousie qui ronge le cœur et pousse au mal sont bien étudiés et poussés jusqu'à leur dernières conséquences"
"Belle évocation d'un village minier".
Les avis clients
Méfaits de la vanité et de la jalousie...
5/5 Plaisir de Lire .
.----Milo est le premier de son école, dans un petit village minier du Borinage . D'un cœur paisible et sûr de lui il attend la médaille d'or qui récompense le meilleur des élèves pendant six années consécutives . C'est donc avec un étonnement où se mêlent bientôt colère et jalousie qu'il voit le jeune italien Carlo lui ravir sa place au 2ème trimestre . Puis, malgré quelques efforts à l'occasion de sa profession de foi, Milo, rongé d'envie, se met à haïr Carlo qui lui fait perdre sa médaille. Aveuglé par la haine, Milo commet alors contre Carlo des actes qui devraient avoir de dramatiques conséquences : ayant fait basculer d'un coup de poing son ennemi dans un ravin, il croit l'avoir tué et n'ose avouer ce qu'il a fait qu'au cours de la nuit .. Plus tard il lui dérobe sa belle montre ... Il faudra qu'un accident survienne à la mine où le père de Carlo sera emprisonné au fond avec d'autres ouvriers pour que dans l'élan de solidarité qui entraine tout le village, Milo trouve le courage de revenir sur ses mauvais sentiments et découvrir en Carlo son meilleur ami . Les méfaits de la vanité et de la jalousie qui ronge le cœur et pousse au mal sont bien étudiés et poussés jusqu'à leur dernières conséquences . Ce roman très passionnant vaut aussi par l'évocation d'un village minier ; vie dure et dangereuse d'une population cosmopolite mais unie par l'amour du travail propre . La faiblesse des parents de Milo qui ne lui sont ainsi d'aucune aide nous surprend . Pourquoi dans le prologue est-il question "d'une belle réalisation de la fraternité ouvrière" alors que dans l'histoire s'il y a effectivement union, celle-ci est beaucoup plus large et englobe tous ceux des ouvriers aux ingénieurs et au directeur avec les autres habitants du village mettant tout en œuvre pour sauver les emmurés et aider leurs familles . POUR QUI CE LIVRE ? : les 13 - 14 ans . [ " Plaisir de Lire " , numéro 40 , automne 1977 ]