Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

95 - Le cahier noir

Référence : 94619
2 avis
Date de parution : 1 juillet 1979
Éditeur : ALSATIA (EDITIONS)
EAN 13 : 0000000946193
Nb de pages : 190
14.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
C'est seulement parce que tous ses "vrais" copains sont partis en vacances, que le fier "vicomte" Cavallet, Gilles de son prénom, a daigné inviter son camarade Jacques Herbelin en sa maison de campagne. Mais Jacques le timide, Jacques l'effacé ne révèlera-t-il pas un courage supérieur quand tous deux, par légèreté, se trouveront engagés dans une aventure dont ils n'avaient pas prévu toute les conséquences ?
On ne pénètre point par raction dans un château moins abandonné qu'il n'y paraît... sans s'attirer de graves ennuis, surtout si l 'on y découvre un énigmatique cahier noir et une étrange correspondance datée de l'année terrible.
Gilles et Jacques apprendront-ils ce qu'est devenu l'impétueux Antoine de Ray qui écrivit ces lignes brûlantes d'amour et de violence ?
Trouveront-ils la cause de la haine que nourrit l'inquiètante Lamolette à l'égard du vieux marquis de Ray et pourront-ils faire échec à la vengeance impitoyable qu'il prépare en voulant s'emparer de chambrornay ?
Un récit dramatique, mais aussi un hymne magnifique à l'amitié.
Titre95 - Le cahier noir
Auteur MAYOL (Pierre-Alain)
ÉditeurALSATIA (EDITIONS)
Date de parution1 juillet 1979
Nb de pages190
EAN 130000000946193
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)17
Largeur (en mm)132
Hauteur (en mm)200
Poids (en Kg)0.35
Les avis clients
Passionné à l'excès !
3/5 Signe de Piste .
.----. Il y a du Ferney dans ce CAHIER NOIR. Comme dans FORT-CARILLON, les protagonistes se définissent par leur classe sociale : toutes ne se valent pas, mais le cœur permet de franchir des échelons que l’argent seul n’achète pas. Voici donc Gilles, beau gosse fils d’industriel, qui supporte comme un guignon le roturier Jacques, moins beau (c’est l’incipit du roman), couleur de muraille car fils de notaire. Tous deux vont découvrir un château perdu. Jacques s’en éprend et apprend par hasard qu’un affreux parvenu, B.O.F. affameur de bons Français, veut l’acquérir, le raflant aux œuvres sociales de l’archevêché et se vengeant en même temps du propriétaire actuel, un marquis au bout du rouleau. Vengeance? Mais pourquoi ? Gilles et Jacques vont essayer de le comprendre et finiront par trouver, dans le château même, le journal écrit en 1870 par son seigneur d’alors, adolescent, le marquis de Ray. Son auteur est passionné à l’excès. Il a le sens mais pas l’intelligence de l’honneur. Après quelques incartades civiles, voilà que les Allemands arrivent et tuent son père. Le meurtrier, jeune aristocrate prussien très comme il faut, vient s’installer au château, seul face au fils et à quelques croquants restés fidèles. Et même pas capable de se taire ! Ray junior apprend tout et décide de tuer le uhlan à particule malgré les remords muets de ce dernier. Ce sera un rite de passage?; on ne le prendra plus alors pour un enfant. Mais lisons plutôt: «Ce soir, ce sera la guerre, la vraie. Au château, le lieutenant (…) aura cessé de vivre. Je l’aurai tué d’une balle dans le cœur. (…) Ce soir, la fenêtre s’ouvrira, je serai un homme». (première partie de l'analyse de Pierre SCHNEIDER, extraite de l'Intégrale Signe de piste Tome 3 - 1962-1970)
Mauvais livre pourquoi ?
2/5 Plaisir de Lire .
.----. La même chose se reproduit dans un ouvrage de votre bien aimée collection : "Signe de Piste" . L'histoire s'intitule : "Le cahier noir" et est écrite par Pierre Alain Mayol . Ici, un jeune garçon et son ami pénètrent dans un château par effraction, fouillent dans les papiers d'une malle, lisent un journal intime s'arrangent pour qu'une vente ne se fasse pas etc. ans les papiers d'une malle, lisent un journal intime s'arrangent pour qu'une vente ne se fasse pas etc. Ce livre est ce que les 14 - 16 ans aiment et franchement, comment un catholique peut-il lire des craques pareilles . Bien sûr dans l'histoire il y a l'amitié, les fausses raisons et le panache . Cela en tout cas ne change rien au fond des choses . ( extrait d'une étude de 3 pages expliquant le pourquoi des choix "mauvais livres " dans " Plaisir de Lire " , numéro 65 , automne 1984 )