Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

En raison des vacances, nous serons en effectif réduit jusqu'au 18 août, et serons fermés du 27 juillet au 4 août.

André Ripoche, le Saint de Bas Briacé

Référence : 9974
1 avis
Date de parution : 1 janvier 1992
Éditeur : AUTOEDITION
EAN 13 : 0000083900006
Nb de pages : 36
6.10
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Epuisé chez l'Editeur
Voir la disponibilité en magasin

Description

Sommaire :
Sa vie et sa mort héroïque
Le souvenir et les restes d'André Ripoche
Souvenirs de la persécution, monuments témoins de l'histoire d'André Ripoche
Autres témoignages de la persécution au Loroux, 150ème anniversaire

TitreAndré Ripoche, le Saint de Bas Briacé
Auteur RENOUL (François)
ÉditeurAUTOEDITION
Date de parution1 janvier 1992
Nb de pages36
EAN 130000083900006
Épaisseur (en mm)3
Largeur (en mm)160
Hauteur (en mm)240
Poids (en Kg)0.11
Les avis clients
On imagine mal ...
5/5 Cercles des trois provinces
.----. Dans cette belle brochure dont la page de couverture est illustrée par un beau dessin de Monsieur de la Pintière, l'auteur, François RENOUL, évoque l'action sanguinaire du fameux CORDELIER. . ****** . André RIPOCHE fait prisonnier : ... " le chef de la troupe a une inspiration satanique faisant avancer Ripoche et lui montrant une vieille croix... tout près ! " infâme brigand, tu vas être fusillé avec tous les autres. Tu mérites la mort. Mais tu es jeune et tu aimes la vie. Je te rends la liberté si tu abats cette croix élevée ici par le fanatisme et la superstition... " .------. André réfléchit un moment, puis : " Qu'on me détache et qu'on me donne une hache ! " . ----- . Un frémissement parcourt le groupe des prisonniers stupéfaits. Est-il possible qu'André... ce modèle de piété, de vaillance ?... L'idée est abominable. . ----- . On délie le prisonnier... Une hache de charpentier, bientôt trouvée, lui est apportée... . ----- . Sitôt en possession de l'arme; d'un bond il est au pied de la croix... " Et maintenant, malheur à qui touchera à la croix ". .----- . On imagine mal les atrocités dont il fut ensuite l'objet et que l'auteur décrit. A lire et à faire lire aux jeunes ! Il avait 27 ans ! [ notice publiée par les " Cercles des trois provinces - Clisson - 44 " à l'occasion du bicentenaire des guerres de Vendée 1793 - 1993 sous le titre " Les colonnes infernales en action au Landreau ( Loire-Atlantique ) ].