Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Ballade buissonnière pour un maréchal défunt - Roman

Référence : 69434
5 avis
Date de parution : 14 octobre 2011
Auteur : FARDAS (Hervé)
EAN 13 : 9782856523230
Nb de pages : 200
19.50
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
Le curage et l'entretien des fossés étaient urgents. Jean de Monnoyer n'était pas homme à tergiverser. Les travaux commencèrent donc fin juillet.
- Monsieur, prévint Ravineau, y vous faut v'nir voir, on a tapé dans quequ'chose d'original.
Original, oui, c'était original.
Un poilu de 14 empêtré dans son barda émergeait à mi-torse de la terre humide.
L'idée s'imposa à lui avec un naturel qui le surprit.
Il allait échanger un maréchal de France déchu contre un caporal perdu.
TitreBallade buissonnière pour un maréchal défunt - Roman
Auteur FARDAS (Hervé)
ÉditeurDMM (DOMINIQUE MARTIN MORIN EDITIONS)
Date de parution14 octobre 2011
Nb de pages200
EAN 139782856523230
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)16
Largeur (en mm)150
Hauteur (en mm)225
Poids (en Kg)0.30
Critique du libraire
En 1973, une poignée de fidèles du Maréchal Pétain subtilise son cercueil à l'île d'Yeu pour le transférer à Douaumont. Hervé Fardas en fait le point de départ de son roman qui nous entraîne avec énormément d'humour dans cette folle équipée dont tous les membres sont aussi attachants les uns que les autres.
Les avis clients
Passionnant, intrigue rondement menée !
5/5 Action Familiale et Scolaire (AFS).
.----. Dans ce roman passionnant, l'auteur raconte une opération "commando" se déroulant en 1973, sous la présidence de Pompidou : il s'agit de subtiliser le corps du Maréchal Pétain à l'île d'Yeu pour lui faire - enfin - rejoindre ses poilus à Douaumont. L'intrigue est rondement menée, et pourrait s'avérer plausible, tant l'auteur détaille avec une grande minutie la préparation et le déroulement de cette opération. Il se plaît de plus à distiller au gré de son livre des remarques incisives sur la société moderne et son évolution, à laquelle ses personnages principaux semblent un poil résistants. Ses "victimes" favorites : la société de consommation et de loisirs, la "malbouffe", les curés en jeans et guitare, les hommes politiques... Chaque page de ce livre contient son lot de phrases merveilleusement ciselées, pleines d'humour, qui tiennent le lecteur en haleine du début à la fin et l'amusent autant que le scénario le captive. Et si c'était vraiment mieux avant ? (...) Et si aller lentement à cheval valait mieux que de foncer sur les autoroutes et si le granit valait mieux que le béton et si Dante valait mieux que Duras et si la coutume valait mieux que l'article 12 paragraphe 5 alinéas 13 et si le piano valait mieux que la guitare électrique et si être domestique valait mieux qu'être chômer et si le voussoiement valait mieux que le tutoiement et si le munster valait mieux que La Vache qui rit et si Monseigneur valait lieux que père évêque et si le mariage valait mieux que l'union libre et si Magenta valait mieux que Duchamp et si La Fontaine valait mieux que Spirou et si le lin valait mieux que le nylon et si la vendange à la main valait mieux que la machine et si le trébuchet valait mieux que a bombe à neutrons et si la laine valait mieux que l'amiante et si Charles-Quint valait mieux que Staline (...), et si l'on valait mieux que l'action et si Boulle valait mieux que Ikéa et si le village valait mieux que la banlieue et si le soulier valait mieux que la basket et si la cheminée valait mieux que la télévision et si l'on arrêtait de croire naïvement que le progrès c'est le progrès ?. L'auteur nous livre également de belles leçons de catéchisme, notamment lorsque le prêtre membre du "commando" célèbre la messe, traditionnelle évidemment ! De la description des ornements liturgiques aux préparatifs de l'autel, du confitéor à l'îte missa est, Hervé Fardas nous explique la beauté et la profondeur des gestes et des paroles du prêtre renouvelant le saint sacrifice du Calvaire, égratignant au passage le Novus ordo missae ; " On se demande encore ce qui a bien pu passer par la tête des liturgistes chargés de bricoler le missel de Paul VI!". [ Signé AL dans le numéro 264 - 6 août 2019 de " L'Action Familiale et Scolaire - AFS " ]
Et celui-ci !
5/5 hubert .
Ce livre est remarquablement bien écrit, l'histoire en est passionnante et le récit est dans le style des romans de Jean Raspail dont l'auteur semble partager pas mal de convictions politiques et religieuses, je l'ai vraiment dévoré !
Relevé sur la toile...
5/5 hubert.
Excellentissime livre qui fait réellement rêver et nous emmène dans le royaume que l'on aime, celui de la tradition. J'ai adoré.
Popularité du Maréchal ...
5/5 Lectures Françaises / 1973 .
.----. Le Maréchal et l'opinion : Tout a été dit sur l'enlèvement du cercueil du maréchal Pétain, événement survenu alors que notre numéro de mars était sous presse. Nous n'y reviendrons pas. .----. Constatons simplement que cet acte, condamné par les uns et excusé par les autres, a permis de tâter le pouls de l'opinion. Selon un sondage de la S.O.F.R.E.S., cité par M. Pierre Dominique ( Rivarol, 1-3 ), 72 Français sur 100 sont favorables au transfert de la dépouille mortelle du Maréchal à Douaumont, 11 sont hostiles et 17 indifférents. ( numéro 192 - avril 1973 ).
De quoi passer un très bon moment !
4/5 Plaisir de Lire .
.----. Si le titre vous impressionne ou la couverture vous surprend, passez outre et plongez vous dans ce roman qui rassemble une pointe de Jacques Perret, une cuillière de La Varende et une pincée de Chesterton... Très enlevé, assez nostalgique, un peu loufoque : de quoi passer un très bon moment ! .----. .********. .----. POUR QUI CE LIVRE ? Pour tous à partir de 18 ans. [ numéro 159 - mars 2012 de " Plaisir de Lire " ( 31 rue Godot de Mauroy - 75009 - Paris ) le numéro : 7,10 euros ; l'abonnement : 28 euros ].