Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Cannibalisme révolutionnaire

Référence : 3066
Date de parution : 5 mars 2008
EAN 13 : 9782851622235
Nb de pages : 162
15.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
Le désir de violence paraît inhérent à la nature humaine. De nos jours, une nouvelle génération de philosophes, économistes ou historiens rouvre les dossiers "tabous" de la Révolution française et de ses avatars.
Pour mieux en évaluer les implications "cannibales" sur l'imaginaire, l'Histoire et le fétichisme marchand, le docteur Minh Dung Nghiem la décrit ici dans sa mécanique collective de transe criminelle.
Il s'attache à identifier la problématique et les ressorts psycho-affectifs de ses principaux déchaînements historiques.
Un regard éclairant sur les coulisses de la civilisation de masse à la lumière des neurosciences modernes.  
TitreCannibalisme révolutionnaire
Auteur NGHIEM (Dr Minh Dung Louis)
ÉditeurPARIS CONSEP (EDITIONS DE)
Date de parution5 mars 2008
Nb de pages162
EAN 139782851622235
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)15
Largeur (en mm)120
Hauteur (en mm)190
Poids (en Kg)0.17
Biographie
Louis Minh Dung NGHIEM (1935 - )
Louis Minh Dung NGHIEM (1935 - ) Le Docteur NGHIEM Minh Dung est né le 12 janvier 1935 à Hai-Duong (Tonkin ou Nord Vietnam) placé chez les Pères "pour l'éducation" en 1942-1943. A cause de la guerre et des bombardements américains, les écoles furent fermées. Il reprend ses études en 1947 au lycée Yersin (à Dalat, Centre Vietnam) puis part pour la France en 1952, espérant y trouver de meilleurs maîtres (ce fut, en fait, une illusion de provincial !) et revenir ensuite au Vietnam assurer leur succession (le Vietnam accéda à l'indépendance dans les années 1950). Voir plus
Critique du libraire
Un étonnant petit livre au titre équivoque qui explique le mécanisme de masse par lequel se répand la violence collective et révolutionnaire.