Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Ces femmes qui étaient mes soeurs... Vie du père Lataste, apôtre des prisons (1832-1869)

Référence : 33183
Date de parution : 4 décembre 2008
Éditeur : CERF (EDITIONS DU)
Collection : EPIPHANIE
EAN 13 : 9782204086868
Nb de pages : 336
29.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
Envoyé prêcher à des détenues condamnées aux travaux forcés, le père Lataste (1832-1869), dominicain, a été définitivement marqué par la rencontre "avec ces femmes qui étaient mes soeurs après tout, mes soeurs en Adam, mes soeurs en Jésus-Christ." Il a constaté avec émerveillement qu'une vie ravagée par le crime pouvait connaître des évolutions surprenantes lorsqu'elle rencontrait la miséricorde de Dieu et la confiance manifestée par la société.
Voulant que les femmes qui en portaient le désir ne trouvent plus d'obstacle à leur vocation, il a fondé une congrégation religieuse, les Dominicaines de Béthanie, qui mènent aujourd'hui encore une vie contemplative dans la fraternité entre celles qui ont connu la prison et celles qui ont eu un parcours plus paisible.  
À leur contact, des détenus américains se sont récemment engagés, eux aussi, à la suite du Christ avec le père Lataste, en fondant une fraternité laïque dominicaine dans leur prison !
Après l'édition critique de la prédication du père Lataste en prison (Prêcheur de la miséricorde, Éd. du Cerf, 1992), le frère Jean-Marie Gueullette, vice-postulateur de la cause de béatification du père Lataste, présente ici, à partir de l'abondante documentation rassemblée dans ce but, cette vie hors du commun, en mettant en valeur l'évolution spirituelle profonde qui a conduit en quelques années le jeune fonctionnaire des impôts à l'offrande paisible de lui-même, jusque dans la mort au service des plus méprisées. 
Jean-Marie Gueullette, dominicain, est théologien à l'Université catholique de Lyon. Ses travaux sur l'histoire de la spiritualité et sur le père Lataste l'ont amené à travailler la question de l'influence de Maître Eckhart en France au XVIIe siècle. Il a publié plusieurs ouvrages aux Éditions du Cerf, dont Laisse Dieu être Dieu en toi (2002).
TitreCes femmes qui étaient mes soeurs... Vie du père Lataste, apôtre des prisons (1832-1869)
Auteur GUEULLETTE (Père Jean-Marie)
ÉditeurCERF (EDITIONS DU)
Date de parution4 décembre 2008
Nb de pages336
CollectionEPIPHANIE
EAN 139782204086868
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)26
Largeur (en mm)151
Hauteur (en mm)215
Poids (en Kg)0.45
Critique du libraire
Ces femmes qui étaient mes soeurs... Vie du père Lataste, apôtre des prisons (1832-1869)