Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

De Saïgon à Alger (1951-1962). Désillusions d´un officier, marin et pilote

Référence : 7075
Date de parution : 22 juin 2007
EAN 13 : 9782296036444
Nb de pages : 364
31.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 04 juillet
Voir la disponibilité en magasin

Description
Le récit, vif et soutenu, s'ouvre en 1951 et se clôt en 1962. Il nous transporte sur deux terrains de conflits majeurs de la deuxième partie du XXe siècle : l'Indochine et l'Algérie ; il éclaire une page d'histoire moderne et contribue au débat actuel sur le sujet. Ces mémoires - celles d'un officier de la Marine française, devenu pilote de chasse et officier d'appontage - tiennent de l'Histoire autant que de l'aventure. Aux récits souvent bouleversants de combats sur les fleuves d'Indochine et de missions aériennes périlleuses se mêlent l'histoire de l'installation d'une famille en Afrique du Nord au siècle et la chronique des événements politiques. Bernard Bachelot nous raconte la décolonisation de l'intérieur, avec les yeux d'un natif d'Algérie et le vécu d'un soldat. Il témoigne du traumatisme de militaires de carrière engagés dans des guerres cruelles qui ont abouti - en dépit parfois de victoires sur le terrain - à de tristes abandons. Il nous parle de pertes : perte de la terre, des amis, des idéaux... perte de l'innocence. Sur le conflit militaire se greffe le conflit intérieur. La vie sur le terrain d'opération va de pair avec la vie intime et privée. On assiste à la fin des illusions et à la naissance d'une famille. La mort accidentelle d'un de ses enfants - point de départ du récit - incite l'auteur à revenir, près de quarante ans après les faits, sur cette période agitée et tragique. De Saigon à Alger est l'histoire d'un déracinement. L'émotion qui s'en dégage naît de la précision du témoignage et de la passion dans l'analyse. 

Bernard Bachelot naît à Tizi-Ouzou (Algérie) en 1929. Il grandit à Alger, Mascara, Siddi-Bel-Abbès et Djidjelli. Elève de l'Ecole Navale, officier en Indochine et en Algérie, il rejoint le civil en 1962, où il oeuvre notamment en faveur de la formation professionelle et de l'emploi des personnes handicapées. Il publie en 2003, aux Editions du Rocher, Louis XIV en Algérie, un ouvrage remarqué (prix littéraire "Jean Pomier" et médaille de l'Académie de Marine), qui met à jour une page méconnue de l'histoire de France, et qui invite les historiens à réviser sensiblement leurs positions sur la période.
TitreDe Saïgon à Alger (1951-1962). Désillusions d´un officier, marin et pilote
Auteur BACHELOT (Bernard)
ÉditeurL'HARMATTAN (EDITIONS)
Date de parution22 juin 2007
Nb de pages364
EAN 139782296036444
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)20
Largeur (en mm)155
Hauteur (en mm)240
Poids (en Kg)0.63
Critique du libraire
Désillusions d´un officier, marin et pilote. Bernard Bachelot est pied-noir (né à Tizi-Ouzou en 1929). Officier de marine, il a participé aux combats qui ont conduit à de tristes abandons. Son témoignage est celui d´un dramatique déracinement dont les blessures ne parviennent pas à se cicatriser.