Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

Descartes - Philosophe de la modernité

Référence : 123844
3 avis
Date de parution : 19 octobre 2022
Collection : MARCEL DE CORTE
EAN 13 : 9782915844139
Nb de pages : 226
20.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 12 mars
Voir la disponibilité en magasin

Description
Qui n'a pas entendu dire que les Français étaient un peuple cartésien ? Mais qu'est-ce qu'être cartésien exactement ? En plongeant au coeur de la philosophie de René Descartes, Marcel De Corte montre qu'il ne s'agit pas tant de donner à la raison toute sa place que d'opérer une rupture radicale avec l'héritage reçu des Anciens, dans une conception prométhéenne de l'homme à l'origine de la modernité et qui postule qu'il peut agir sur l'ordre naturel, la société et l'être humain lui-même.
En décryptant de près Descartes et sa pensée, c'est en fait de l'homme contemporain dont nous parle le grand philosophe belge dans cet ouvrage inédit. Marcel De Corte (1905-1994) a appartenu à la génération des grands philosophes du renouveau thomiste (Maritain, Gilson, etc.). Proche de Gustave Thibon, auteur d'une oeuvre abondante, spécialiste d'Aristote, il fut un observateur attentif des moeurs contemporaines.
TitreDescartes - Philosophe de la modernité
Auteur DE CORTE (Marcel)
ÉditeurHORA DECIMA (EDITIONS)
Date de parution19 octobre 2022
Nb de pages226
CollectionMARCEL DE CORTE
EAN 139782915844139
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)17
Largeur (en mm)135
Hauteur (en mm)220
Poids (en Kg)0.29
Biographie
Critique du libraire
Préface d' Arnaud Jaÿr. 

Une étude sur la pensée de Descartes dans laquelle le philosophe thomiste montre que celle-ci constitue une rupture radicale avec l'héritage reçu des anciens, véhiculant une conception prométhéenne de l'homme à l'origine de la modernité.
Les avis clients
L’esprit séparé du corps et la pensée séparée du réel
5/5 https://lanef.net/
.----. Sont rassemblés et agencés dans une construction claire les articles et d’autres textes que le philosophe belge Marcel De Corte [1905-1994] a consacrés à Descartes. À partir des textes, mais aussi en se référant concrètement à différents épisodes de la vie du philosophe, il analyse le double dualisme introduit par Descartes : l’esprit séparé du corps et la pensée séparée du réel, ce que Marcel De Corte appelle la « désincarnation ». Le rationalisme cartésien « fait de la raison de l’homme, isolée et magnifiée dans une perfection abstraite, le démiurge du monde et de l’humanité ». Marcel De Corte, qui dans toute son œuvre a toujours appuyé sa réflexion sur Aristote et saint Thomas d’Aquin, voit l’homme contemporain, imprégné du rationalisme cartésien et de ses succédanés (l’idéalisme et le subjectivisme), comme un « homo duplex » déchiré « par un dualisme où l’intelligence se met à idolâtrer de grandes idoles dévorantes : la Science, le progrès, la Liberté, la Nation, le travail, etc. », et qui dans le même temps « se déracine » des réalités organiques : « famille, patrie, profession, foi ». Ce livre offre à la fois un commentaire serré des principaux écrits de Descartes et une lecture renouvelée du philosophe, montrant que « la philosophie de Descartes, c’est Descartes lui-même en quête de sa philosophie, […] c’est avant tout l’expression du tempérament même de Descartes, de sa structure mentale et de son psychisme individuel ». On notera encore que le volume s’ouvre sur l’Autobiographie philosophique (p. 17-39) que Marcel De Corte avait rédigée pour une publication italienne en 1985 et qui est publiée pour la première fois en français. [ Signé : Yves Chiron - LA NEF n°355 Février 2023 ] PS : Qu'est-ce que La Nef ? : La Nef a été créée en décembre 1990, c'est un magazine mensuel, catholique et indépendant. Ce faisant, La Nef s'inscrit clairement et sans complexe dans une ligne de totale fidélité à l'Église et au pape qui la gouverne.
Critique magistrale de l’idéalisme
5/5 https://fsspx.news/
.----. Il faut savoir gré aux éditions Hora Decima de lancer, sous la direction de l’universitaire Adrien Peneranda, une collection consacrée à Marcel De Corte. Le premier volume, intitulé Descartes, philosophe de la modernité, offre une série d’études du philosophe réaliste sur l’œuvre de Descartes. Ces études, précise l’éditeur, étaient « jusqu’à présent difficilement accessibles, car elles avaient été publiées dans différentes revues aujourd’hui épuisées, ou prononcées à l’occasion de colloques scientifiques. Elles sont donc enfin réunies dans cet ouvrage inédit, à destination du grand public. » Les études présentées dans ce volume permettront aux lecteurs qui ont apprécié la rigueur de l’analyse de L’intelligence en péril de mort (1969, rééd. Homme Nouveau 2017), de découvrir comment s’est élaborée petit à petit la critique magistrale de l’idéalisme par Marcel De Corte. On pourra également lire une passionnante Autobiographie philosophique de l’universitaire belge. [ Le 23 Janvier, 2023 - Provenance: fsspx.news ] Qui sommes-nous ? FSSPX.Actualités est l’organe de communication de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X. Par cet organe, la Fraternité St-Pie X se propose de fournir une information régulière ainsi qu’une analyse des événements et des documents concernant la vie de l’Eglise. Le site FSSPX.Actualités se concentre sur l’information générale de l’Eglise, l’actualité de Rome et de la Tradition. FSSPX.Actualités 33, RUE GALANDE - 75005 PARIS • Directeur de publication : Abbé Arnaud Sélégny • Rédacteur : Abbé Alain Lorans
Philosophe de la modernité, ce n'est pas un compliment !
5/5 https://www.medias-presse.info/
.----. Le philosophe belge Marcel De Corte (1905-1994) fut professeur titulaire de la chaire de philosophie morale et d’histoire de la philosophie de l’Antiquité de l’Université de Liège où il a enseigné pendant quarante ans. Il fut surtout une figure centrale de l’école aristotélicienne au XXe siècle. Sa thèse d’agrégation sur la doctrine de l’intelligence chez Aristote – qui fait encore autorité – fut son premier grand ouvrage préfacé par Etienne Gilson en 1934. La bibliographie de Marcel De Corte compte plus de vingt livres, dont l’indispensable L’intelligence en péril de mort, mais il est aussi l’auteur de centaines d’articles. Les éditions Hora Decima remettent à disposition l’étude de Marcel De Corte consacrée à Descartes dont il démontre qu’il est le philosophe de la modernité, ce qui n’est pas un compliment dans l’esprit de l’auteur. « Sil est un spectacle tragique et qui s’impose sans conteste à l’observation, c’est bien celui de l’homme d’aujourd’hui, brisé, disloqué, en proie à une paralysie agitante dont l’affolement et l’inertie sont les signes indubitables de son usure profonde, c’est celui d’un d’un « monde cassé », agité d’un désordre indescriptible, où se heurtent individus, classes, races, nations, dans un commun chaos, c’est celui d’une humanité qui tente vainement et désespérément de reconstituer son unité par une série d’expériences idéologiques dont le résultat le plus clair est l’intensification de la haine et la dispersion. », écrit Marcel De Corte. Or, montre De Corte, c’est la pensée cartésienne qui a plongé le monde dans la dissociété. L’homo rationalis ajustera, selon le mot fameux de Descartes, le monde au niveau de la raison. Avec pour conséquence la transformation radicale de l’image du monde qu’entraîne le dualisme entre l’esprit et la vie. Parce que l’homme n’a plus le sens du concret et de l’incarnation des idées dans la matière, traces indélébiles du Créateur, le monde est amputé de toute présence concrète et personnelle d’une transcendance quelconque : la religion devient déisme, c’est-à-dire, comme disait Bayle, athéisme, la famille entité administrative, la patrie système idéologique. Parce que la raison séparée de la vie est une raison formelle et logicienne, farcie d’abstraction, de calculs et de statistiques, le monde du rationalisme moderne prend l’aspect d’un immense chantier où règne dans tous les domaines le spécialiste, le technicien, l’expert, qui traite les hommes et les choses d’en-haut, du fond de son laboratoire ou de son bureau, comme une matière indéfiniment transformable. Marcel De Corte, visionnaire, met en évidence comment la propagation de la pensée cartésienne conduit à une « monstrueuse alliance de l’individualisme libéral qui refuse de soumettre l’homme aux valeurs qu’il doit incarner, et de l’oppression totalitaire qui les groupe en troupeau par la force brutale des armes ou par des stupéfiants idéologiques« . La conclusion de De Corte est l’urgente nécessité d’en revenir au réel qui passe par la reconstruction de la famille, de la patrie et du métier, notions toutes mise à mal par le rationalisme et ses conséquences dévastatrices. [ Signé : Ex Libris le 2 janvier 2023 ] P.S. : Médias-Presse-Info est un média original qui vise la vulgarisation de l'information d'une manière délibérément objective, libre et sans concession. Médias-Presse-Info est un site d'information auquel contribuent dans leurs domaines de compétence, des hommes et des femmes de tous horizons et de toutes catégories socio-professionnelles. Dans un marché de l'information toujours plus dense, les atouts sont nombreux