Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Pensez à commander vos calendriers de l'Avent, il est encore temps !

Le site est instable, si vous rencontrez un souci technique, n'hésitez pas à nous appeler au 05 49 51 83 04.

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

Docteur, ai-je le droit de vivre encore un peu ? - L´euthanasie et le suicide assisté démasqués

Référence : 127732
1 avis
Date de parution : 19 janvier 2023
EAN 13 : 9782706723421
Nb de pages : 224
18.90
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
Alors que l'expression "droit de mourir dans la dignité" s'est peu à peu imposée dans le débat public, Tugdual Derville, par cet essai incisif, nous met en garde contre la légalisation de l'euthanasie ou du suicide assisté. Nourri de rencontres avec des personnes souffrantes, des soignants et des personnalités politiques, mais aussi de confrontations médiatiques avec des partisans de l'euthanasie, ce livre est à la fois un témoignage personnel et un manifeste solidement argumenté dans lequel apparaît tout l'engagement de l'auteur auprès des plus fragiles. Avec pédagogie, Tugdual Derville déconstruit la pseudo-liberté mise en avant par les promoteurs d'un prétendu "droit de choisir sa mort" : en réalité, alerte-t-il, c'est la place des plus vulnérables qui est menacée.  
Tugdual Derville est essayiste, porte-parole d'Alliance VITA, co-initiateur du courant pour une écologie humaine, et fondateur d'"À bras ouverts", association d'aide à l'enfance porteuse de handicap. Il est également l'auteur de La bataille de l'euthanasie : enquête sur les sept affaires qui ont bouleversé la France (Salvator, 2012) ; Le temps de l'homme (Plon, 2016) ; Nouvelles recettes de bonheur : 71 actions d'écologie humaine (Emmanuel, 2020).
TitreDocteur, ai-je le droit de vivre encore un peu ? - L´euthanasie et le suicide assisté démasqués
Auteur DERVILLE (Tugdual)
ÉditeurSALVATOR (EDITIONS)
Date de parution19 janvier 2023
Nb de pages224
EAN 139782706723421
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)16
Largeur (en mm)130
Hauteur (en mm)200
Poids (en Kg)0.25
Les avis clients
Des solutions alternatives ?
5/5 https://www.bvoltaire.fr/
.----. Gabrielle Cluzel reçoit cette semaine Dans votre salon Tugdual Derville, président d'Alliance Vita qui vient de publier un nouveau livre, Docteur, ai-je le droit de vivre encore un peu ?. Il dénonce l'initiative d'Emmanuel Macron de remettre en cause l'interdit de tuer qui fonde notre société en confiant la réflexion sur l'euthanasie à une Convention citoyenne, « briefée de façon orientée ». Pour lui, cette démarche constitue « une dérive populiste ». Il n'hésite pas à pointer le « manque de convictions fermes » d'Emmanuel Macron. Les résultats des débats de cette convention sont pour lui « effrayants mais prévisibles » : promotion de l'euthanasie, du suicide assisté, y compris pour des enfants. Tugdual Derville décrypte aussi la stratégie politique d'Emmanuel Macron qui « joue des équilibres politiques en fonction des sujets » : à la réforme des retraites qui penche à droite, vient s'ajouter cette loi en direction de la gauche. Tugdual Derville fait aussi un tour d'horizon des évolutions à l'étranger : instructif mais inquiétant. Entretien passionnant car Tugdual Derville propose des réflexions et des solutions concrètes alternatives à l'euthanasie ou au suicide assisté via les soins palliatifs. [ Entretien que vous pouvez voir sur https://www.bvoltaire.fr/, il est signé Gabrielle Cluzel - Directrice de la rédaction de BV, éditorialiste le 25 février 2023 ] P.S. : BOULEVARD VOLTAIRE c'est : œuvrer, petit à petit, à restaurer le vrai débat d'idées qui manque tant dans notre pays ; Donner la parole aux experts ou aux personnalités militantes qui s'opposent à la pensée unique et sont bannis des plateaux télé ou des émissions de radio ; Maintenir un espace de liberté d'expression et d'opinion, sur Internet, qui échappe à la censure du « médiatiquement correct » ; Continuer à diffuser sans relâche l'information alternative qu'on ne trouve pas dans les grands médias.