Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

Dollfuss, le chancelier de Dieu

Référence : 31713
Date de parution : 24 juin 2014
Éditeur : SEL (EDITIONS DU)
EAN 13 : 9782916139784
Nb de pages : 52
7.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 04 mars
Voir la disponibilité en magasin

Description
"Ennemi numéro un de l'Allemagne hitlérienne" : c'est ainsi que la radio allemande présentait le Chancelier autrichien Dollfuss dans les années 1933-1934. Il n'empêche : cet homme qu'Adolf Hitler lui-même considérait comme un des plus dangereux opposants à sa politique, cet homme qui fut vraisemblablement assassiné sur ordre du même Hitler et qui a obtenu à son pays, par son courage, quatre ans de répit avant l'annexion allemande, cet homme est aujourd'hui dénigré par tous les moyens dans son Autriche natale, et qualifié d'austro-fasciste ou de tyran !
Ce qu'on ne peut pardonner à Engelbert Dollfuss, en réalité, c'est son catholicisme et son opposition résolue à toutes les formes de la Révolution (tant nationale-socialiste qu'internationale-socialiste). C'est d'avoir été, dans son pays, l'homme de la doctrine sociale de l'Église, et particulièrement de l'encyclique Quadragesimo anno de Pie XI quant à l'organisation corporative adoptée dans la Constitution. Philippe Girard nous dresse le portrait attachant de ce modèle de chef chrétien dont nous nous prenons à rêver pour notre propre pays.
Cette étude de Philippe Girard a initialement paru dans le Sel de la terre n°36 (hiver 2007-2008), p. 101-127.
TitreDollfuss, le chancelier de Dieu
Auteur GIRARD (Philippe)
ÉditeurSEL (EDITIONS DU)
Date de parution24 juin 2014
Nb de pages52
EAN 139782916139784
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)2
Largeur (en mm)148
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.08
Biographie
Philippe GIRARD (1951-2014)
Philippe GIRARD (1951-2014) Né en 1951, Philippe Girard est mort en 2014. Il fut pendant neuf ans professeur de littérature, de grammaire française et d'histoire au Foyer Saint-Thomas-d'Aquin... Voir plus