Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

En marche vers Dieu avec le père Marie-Eugène

Référence : 44673
2 avis
Date de parution : 25 novembre 2008
EAN 13 : 9782706705861
Nb de pages : 160
12.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
En stock expédié demain
Voir la disponibilité en magasin

Description
"Je suis fait pour conduire [les gens] à Dieu". Cette parole résume à elle seule toute la vie du Père Marie-Eugène. Ce petit livre, au fil de "paroles inédites" en est le prolongement.
A travers des thèmes qui touchent la vie et l'expérience de tous les jours (la souffrance, la liberté, la confiance, le silence, etc.), vous serez conduits à rencontrer Celui qui est présent au plus profond de nous et que l'on appelle Dieu, source de paix et de joie.
La rencontre véritable avec Dieu est l'acte humain par excellence, telle est l'intuition du Père Marie-Eugène. Il est donc possible d'unir simplement une prière intense à toute forme d'activité humaine vraiment engagée, dans l'amitié grandissante avec l'Esprit Saint.
Le Père Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus (1894-1967) est né dans le bassin minier de Cransac (Aveyron - France) sous le nom de Henri Grialou. Rien ne le prédestinait à avoir ce rayonnement mondial. Ordonné prêtre en 1922, il entre dans l'Ordre des Carmes et fonde quelques années plus tard l'Institut Notre-Dame de Vie. Parmi ses ouvrages, il faut citer Je veux voir Dieu, un best-seller de la vie spirituelle.
TitreEn marche vers Dieu avec le père Marie-Eugène
Auteur DHAVERNAS (Jean-Christian) , MICHELIN (Etienne)
ÉditeurSALVATOR (EDITIONS)
Date de parution25 novembre 2008
Nb de pages160
EAN 139782706705861
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)12
Largeur (en mm)115
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.16
Critique du libraire
Ecrit par Jean-Christian Dhavernas, Etienne Michelin, Christine Verny.
Les avis clients
" Je suis fait pour conduire (les gens ) à Dieu
5/5 Réseau Regain
.----. Figure de la mystique contemporaine, le Père Marie-Eugène propose dans cet itinéraire une initiation aux voies de la prière et de l’abandon spirituel dans la grande tradition carmélitaine et invite à une contemplation qui ne détourne pas de l’action. « Je suis fait pour conduire [les gens] à Dieu». Cette parole résume à elle seule toute la vie du Père Marie- Eugène. Ce petit livre, au fil de «paroles inédites » en est le prolongement. À travers des thèmes qui touchent la vie et l’expérience de tous les jours (la souffrance, la liberté, la confiance, le silence, etc.), le lecteur rencontre Celui qui est présent au plus profond de chacun, Dieu, source de paix et de joie. La rencontre véritable avec Dieu est l’acte humain par excellence, telle est l’intuition du Père Marie-Eugène. Il est donc possible d’unir simplement une prière intense à toute forme d’activité humaine vraiment engagée, dans l’amitié grandissante avec l’Esprit Saint. Ce livre s’adresse à tout chercheur de Dieu, quels que soient ses engagements familiaux et professionnels. [ Notes de lectures de Georges Leroy ; Janvier 2009 ]
L'auteur de " Je veux voir Dieu "
5/5 Réseau Regain
.----. Né le 2 décembre 1894 dans un modeste foyer de l’Aveyron, Henri Grialou, encore enfant, s’oriente vers le sacerdoce. Après la première guerre mondiale où il expérimente la puissante protection de Thérèse de Lisieux, il reprend ses études au séminaire, y témoignant d’une profonde vie spirituelle. La découverte de saint Jean de la Croix lui révèle sa vocation impérative au Carmel. Après son ordination sacerdotale le 4 février 1922 à Rodez, il entre au Carmel le 24 février 1922. Il prend le nom de Marie- Eugène de l’Enfant-Jésus. Saisi par l’absolu de Dieu et la grâce mariale du Carmel, le Père Marie-Eugène sert passionnément l’Église et son Ordre dans lequel il exerce de hautes responsabilités en France et à Rome. Il s’applique sans cesse à diffuser l’esprit et la doctrine du Carmel afin que soit largement vécue, dans notre vie quotidienne, l’union de la prière et de l’action. Cet enseignement des maîtres du Carmel (Thérèse d’Avila, Jean de la Croix, Thérèse de l’Enfant- Jésus) éclairé par sa propre expérience de contemplatif et d’apôtre, il le livra dans son ouvrage Je veux voir Dieu. En 1932, avec Marie Pila, il fonde l’Institut Notre-Dame de Vie, à Venasque dans le Vaucluse, auprès de l’antique sanctuaire marial dont il porte le nom. Cet institut séculier de laïcs consacrés et de prêtres veut témoigner du Dieu vivant et le faire connaître aux hommes d’aujourd’hui, par une vie de baptisé, engagé dans la société à travers une vie professionnelle ou un ministère sacerdotal. À la suite de sainte Thérèse de l’Enfant- Jésus, le Père Marie-Eugène oriente inlassablement les âmes sur la voie de la confiance et de l’amour, sûr que la miséricorde se répand à flots sur la foule des petits. Toute sa vie est marquée par une emprise puissante de l’Esprit Saint et de la Vierge Marie. En réponse à sa fidélité d’amour, elle vient le chercher le 27 mars 1967.