Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

En raison des vacances, nous serons en effectif réduit jusqu'au 18 août, et serons fermés du 27 juillet au 4 août.

Et la France se réveilla - Enquête sur la révolution des valeurs

Référence : 76557
2 avis
Date de parution : 18 septembre 2013
Collection : TOUCAN ADULTES
EAN 13 : 9782810005642
Nb de pages : 288
18.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
Ce devait être une loi festive et consensuelle. Une formalité. Elle a, pour longtemps, fracturé la France en deux. En l'espace de trois grandes manifestations, la contestation de la loi sur le mariage et l'adoption pour les couples homosexuels a mobilisé des millions de citoyens. Même votée, promulguée, cette loi continue de diviser le pays et ils sont nombreux, aujourd'hui encore, à la combattre.
Voici le premier livre qui retrace l'histoire secrète de la Manif pour tous, la met en perspective avec le quinquennat de Nicolas Sarkozy, évalue les conséquences profondes qu'elle peut avoir sur la vie politique, l'Eglise et toute la société.
Des l'origine, les auteurs ont suivi, jour après jour, ce mouvement. Ils ont rencontré les organisateurs, les manifestants, les hommes et les femmes politiques qui y ont pris part ou l'ont combattue. Ils ont assité à l'émergence du phénomène Frigide Barjot, à l'apparition d'une nouvelle génération militante, à la naissance des Veilleurs. Ils ont analysé le rôle de l'Eglise et l'influence des réseaux sociaux militants. Ils ont relevé, en détail, les brimades policières, les mensonges politiques et les condamnations judiciaires.
De la ligne Buisson aux succès de la droite Forte, des hésitations de François Hollande aux provocations de Pierre Bergé, des joutes homériques à l'Assemblée au harcèlement des membres du gouvernement, des silences de Marine Le Pen à l'engagement de sa nièce Marion, ils racontent aussi les coulisses d'une année politique où la loi Taubira a tracé, au delà des partis, de nouveaux clivages. Où s'est esquissée, dans la rue, une recomposition de la droite.
Ils montrent enfin comment la Manif pour tous a amrcé un véritable retournement culturel : une révolution des valeurs. 
Vincent Trémolet de Villers est rédacteur en chef du Figaro Hors-Série et du Figaro Histoire. 
Raphaël Stainville est journaliste politique au Figaro Magazine.
TitreEt la France se réveilla - Enquête sur la révolution des valeurs
Auteur TREMOLET DE VILLERS (Vincent)
ÉditeurTOUCAN (EDITIONS DU)
Date de parution18 septembre 2013
Nb de pages288
CollectionTOUCAN ADULTES
EAN 139782810005642
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)25
Largeur (en mm)140
Hauteur (en mm)225
Poids (en Kg)0.37
Les avis clients
La France se réveille.
5/5 L'homme nouveau N 1552 du samedi 26 Oct 2013
Deux journalistes ont voulu savoir comment La Manif pour tous avait pu avoir une telle ampleur. Leur enquête montre un vrai changement de paradigme. Après la pause vacances, les résolutions de rentrée, c'est maintenant le temps des interrogations. Le mouvement multiforme de contestation à la loi Taubira sur le "mariage" cherche un second souffle ou, plus exactement, les moyens précis de parfaire son action tout en l'amplifiant. Ce fut le cas notamment lors de la récente université d'été de La Manif pour tous. On ne le dira jamais assez : un bon moyen d'avancer est de regarder en arrière. Cet (apparent) paradoxe n'est pas seulement une provocation. C'est aussi une parole de sagesse politique. Pour parfaire son action, pour la remettre éventuellement dans le bon axe, pour trouver les bonnes réponses aux véritables problèmes, il est nécessaire de faire le bilan. Et, de le faire, avec un certain recul, sans cette prise trop directe sur l'évènement. Bilan complet : Les militants et les responsables des différentes formes d'opposition à la loi Taubira sur le mariage ont de la chance. Ce bilan, deux j ournalistes du Figaro (Figaro Magazine et Figaro Histoire) viennent de le faire pour eux. Sous le titre "Et la France se réveilla, enquête sur la révolution des valeurs (1) , Vincent Trémolet de Villers et Raphaël Stainville racontent et interrogent ces mois de lutte contre le "mariage" pour tous. Ils rappellent les stratégies mises en oeuvre ; ils remettent en scène les personnalités clefs de la formidable mobilisation contre le projet Taubira ; ils pointent les doutes et les échecs, les demi-réussites et les victoires partielles. Leur livre fourmille de faits, d'informations, de détails, de clefs d'interprétation et de compréhension. Mais plus encore, il donne une vision panoramique, et de ce fait, réellement politique, de ce qu'ils appellent "la révolution des valeurs". Entendons-nous bien : ils n'ont pas seulement mis bout à bout des informations que leur métier de journaliste leur a permis de récolter. Ils n'ont pas seulement analysé le comportement de Frigide Barjot, le rôle de Tugdual Derville ou les manoeuvres de Civitas. Sur l'évènement fort que con stitue une année (ou presque) d'opposition et de mobilisation au "mariage" pour tous, les deux auteurs interrogent en quelque sorte le "temps long" cher à Fernand Braudel. Un "temps long" à la mesure de l'irruption de cette contestation inattendue et radicale d'un projet de renversement anthropologique et de révolution de civilisation et qui nécessite qu'on l'interprète au sein d'un plus vaste ensemble. On notera d'ailleurs, que loin de mettre leurs pas dans ceux d'Alain Peyreffite qui voyait dans le futur le réveil de la Chine, nos jeunes auteurs titrent clairement leur ouvrage au passé : Et la France se réveilla. À ce sujet, ce n'est pas sans raison si le livre débute de façon étonnante par le récit d'une cérémonie de remise de Légion d' honneur au palais de l'Élysée, évènement qui n'a l' air d'avoir aucun rapport avec le sujet. Plus qu'un indice, c'est un indicateur, la mesure du changement qui se mettait en place, au sein d'une fusée impensée et pourtant dont les étages, indépendants les uns des autres, se reliaient invisiblement les uns aux autres et avaient bien à voir avec le retournement culturel qui a montré sa face visible pendant les manifestations de contestation de la loi Taubira. Ce n'est pas pour rien d'ailleurs si les auteurs insistent sur l'analyse de Jean-Christophe Cambadélis qui, seul dans son camp, a bien senti la terre bouger. Un JeanChristophe Cambadélis qui, par son passé, est archirompu à la contestation sociale, à l'analyse des mouvements moraux et politiques de longue portée. C'est ainsi que le refus du "mariage" pour tous, dont Christine Taubira fut la mère porteuse, se révèle réellement, non seulement comme une rupture avec 1981 mais, plus encore, avec Mai 1968. Mais c'est ainsi aussi que la question reste posée : ce refus peut-il déboucher sur une reconstruction sociale et politique qui soit un adieu définitif avec les Lumières et la Révolution française ? <p align="right"> Philippe Maxence <a href= http://www.hommenouveau.fr target=_blank> www.hommenouveau.fr </a>
La résurrection de la France.
5/5 Monde et Vie. N° 882 oct 2013.
Qu'en est-il de la Manif pour tous dite LMPT ? Quel bilan peut-on faire du Mouvement contre le Mariage homosexuel et contre les dérapages bioéthiques qui a réuni des millions de Français dans les rues de Paris l'an dernier ? Un livre fait le point. Deux journalistes du Figaro se sont mis au travail... Une plume alerte, quelques informations de première main, un contact direct avec les principaux acteurs de cette immense Prise de parole du peuple de droite. Le livre de Vincent Trémolet de Villers et de Raphaël Stainville est parfaitement ficelé et agréable à lire, alternant portraits et analyses et tentant de nous mener dans les coulisses de l'exploit. Titre : Et la France se réveilla. On peut dire que ce phénomène que l'on pensait ne pas revoir avant longtemps, et qui s'est passé sous nos yeux, d'un réveil du Vieux pays, d'une résurrection de la France française contre l'uniformisation mondialiste qu'on est en train de mettre en place partout dans le Monde occidental, est, à en croire nos deux auteurs, le résultat de la confluence de trois facteurs : l'extraordinaire morgue du gouvernement socialiste fraîchement élu, qui a truqué les chiffres sans vergogne et montré, sans retenue, son mépris pour cette population non-progressiste; l'initiative discrète de l'Eglise de France en général et du cardinal Vingt-Trois en particulier, qui a trouvé les personnes, qui a créé l'équipe pour animer ce réveil dans la rue ; et enfin - Iast but not least - le retrait volontaire de l'épouvantail Front national qui laissa le champ libre à la droite catholique et permit aux bourgeois versaillais d'aller manifester par gros bataillons en toute tranquillité d'esprit. La morgue des socialistes allait éclater lorsque les représentants des religions ont été reçus par la Commission des Lois. Les sages républicains prennent des poses désinvoltes et pressent les religieux d'en finir avec une extraordinaire goujaterie, que l'on peut observer sur Internet. Au cardinal Vingt-Trois, qui fut particulièrement malmené, on demande s'il a pu se faire entendre. Pince sans rire, il répond d'un mot qui fait comprendre l'atmosphère au sein de nos élites :" - Oui : la sono était très bonne". Ce sont ces micro-circonstances qui nous sont rapportées, souvent plus révélatrices qu'un long discours. Il faut tout de même souligner que le livre nous en apprend beaucoup sur le climat à l'UMP, sur les rivalités de personnes, sur le tempérament des prétendants. La grande ombre de Patrick Buisson est omniprésente dans ces pages. Faut-il miser politiquement sur la Révolution des valeurs ? Dès les premiers chapitres, on devine les enjeux d'une nouvelle candidature de Nicolas Sarkozy, représentant d'une France conservatrice qui s'assume avec modernité. De l'autre côté, Marine Le Pen, tenant un discours républicain, ne peut pas (comme le faisait son père) incarner ce conservatisme français. Elle s'est mise hors jeu dans ce domaine, laissant sa nièce Marion sur "le créneau des valeurs". <p align="right"> Joël Prieur <a href= http://monde-vie.com/ target=_blank> monde-vie.com </a>