Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Guillaume le bâtard conquérant

Référence : 102132
1 avis
Date de parution : 1 mai 1987
EAN 13 : 0000000758420
Nb de pages : 376
15.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 24 juillet
Voir la disponibilité en magasin

Description
Sommaire :
Le vainqueur de la Normandie
Le vainqueur de l'Angleterre
Le vaincu de soi-même
TitreGuillaume le bâtard conquérant
Auteur LA VARENDE (Jean de)
ÉditeurAKRIBEIA (EDITIONS)
Date de parution1 mai 1987
Nb de pages376
EAN 130000000758420
PrésentationRelié
Épaisseur (en mm)36
Largeur (en mm)150
Hauteur (en mm)234
Poids (en Kg)0.68
Les avis clients
Excellente étude historique .
3/5 Plaisir de Lire .
.----. [ Présentation rédigée à partir de l'édition de 1974 chez " Livre de Poche "' ] De Rollon le premier comte normand venu de Norvège en 911 au Duc de Berry, frère de Louis XI en 1466, c'est l'histoire de la grande province, de ces gens forts et subtils, courageux et intelligents que La Varende se plait à nous conter et parmi eux, le plus grand de tous "Guillaume-le bâtard-conquérant". "Est-ce tellement difficile, quand les hommes et les terres ont si peu changé" de faire revivre l'épopée fantastique de ces grands guerriers ? Guillaume ne fut pas seul mais entouré de ses barons et de "ses hauts hommes". La fresque alors ne manque pas de couleurs . Et si au début de l'épopée normande la cruauté voisine avec le courage, on sent très bien au fil de l'histoire se dessiner la force civilisatrice de l'Eglise . Peu à peu, la délicatesse se fait jour . C'est en s'appuyant sur la tapisserie de Bayeux, sur les anciens écrits et sur les chansons populaires que La Varende retrace cette grande geste et si les idées politiques sont parfois un peu floues, si le jugement de l'auteur nous semble parfois sujet à caution et bien partial, c'est l'amour du terroir qui l'aveugle . Il place alors "le conquérant à droite et tout près de Charlemagne" et déplore que "les 220 ans de gloire personnelle" de la Normandie se soient terminés par l'annexion de la grande province au domaine de France . Quelle magnifique façon d'apprendre et de réapprendre comment s'est fait la France que de connaître l'origine de ses provinces . Cette excellente étude historique est à réserver aux plus de 15 ans à cause des 500 pages à la typographie serrée et à cause des histoires un peu grivoises dont La Varende truffe si volontiers ses écrits . [ " Plaisir de Lire " , numéro 31 , grandes vacances 1975 ]