Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Histoire des banques centrales & de l´asservissement de l´humanité

Référence : 100957
1 avis
Date de parution : 2 février 2015
EAN 13 : 9781910220139
Nb de pages : 288
26.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 21 mai
Voir la disponibilité en magasin

Description
L'Histoire des Banques Centrales et de l'asservissement de l'humanité, bénéficie de l'expérience de Stephen Goodson en tant qu'ancien directeur de la banque centrale Sud-Africaine. Cet ouvrage explore le rôle de la Banque et de la monnaie à travers l'histoire, de l'antiquité à nos jours.
Le rôle des prêteurs de deniers a souvent été considéré comme la "main cachée". Ce pouvoir de créer, de prêter et d'accumuler les intérêts sur le "crédit", puis de prêter à nouveau ce crédit pour en tirer de nouveaux intérêts, et ainsi à perpétuité, a tissé le joug envahissant d'une dette mondiale, asservissant les individus, les familles et l'Etat. La capacité d'opérer un système d'emprunts et de crédit frauduleux remonte à la plus haute antiquité et ces prêteurs d'argent - ceux que Jésus a chassé du Temple - ont persuadé les gouvernements que le secteur bancaire doit être géré par des opérateurs privés.
Bien des guerres, des révolutions, des dépressions, des récessions économiques et autres soulèvements sociaux, furent directement liés à la détermination de ces prêteurs de deniers à conserver puis à étendre leur pouvoir et leurs profits. Lorsqu'un Etat, un individu ou une idée est venu menacer leur arnaque, ils ont souvent répondu par des guerres et des révolutions.
Le progrès culturel et matériel d'une civilisation fut souvent lié à son affranchissement de l'influence de la dette et de la dégradation qui résulte de la prise de pouvoir des banquiers.
Ainsi, Goodson démontre que les deux Guerres Mondiales, les guerres Napoléoniennes, l'ascension et la chute de Jules César, le renversement de Kadhafi en Lybie et la Révolution Bolchevique, parmi tant d'autres événements, sont directement liés à la volonté de cette "main cachée".
Il s'agit de la clef pour comprendre le passé, le présent et le futur.
TitreHistoire des banques centrales & de l´asservissement de l´humanité
Auteur GOODSON (Stephen Mitford)
ÉditeurOMNIA VERITAS (EDITIONS)
Date de parution2 février 2015
Nb de pages288
EAN 139781910220139
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)15
Largeur (en mm)127
Hauteur (en mm)203
Poids (en Kg)0.31
Les avis clients
LES SERVICES SECRETS SUDAFRICAINS
3/5 DIONYSOS ANDRONIS
Cette traduction française de cet essai historique écrit par le directeur de la Banque Centrale sud-africaine Stephen Mitford-Goodson (1948-2018) nous a vraiment émerveillé. Nous avons surtout été très motivé de l'acheter pour une raison très forte : nous avions écouté une émission radio de son compatriote Jan Lamprecht nous exposant la vraie version de la mort de Mitford-Goodson. Il a été assassiné en 2018 pendant son hospitalisation pour un cancer, surement par les services secrets sud-africains. "Si nous voulons reprendre notre liberté et conserver notre souveraineté hors de l'esclavage imposé par les banquiers privés, nous devons démanteler leur système bancaire de réserves fractionnaires et le réseau formé par les banques centrales..." (op.cit.pages 14-15). Mitford-Goodson était le fondateur d'un parti politique sud-africain qui s'appelait "Parti de l'abolition de l'impôt sur le revenu et de l'usure" et qui a été créé en 1994. Donc, il était aussi un homme politique et cet assassinat semble être tout à fait possible. Le néozélandais Kerry Bolton lui avait ouvert les portes pour son édition originale anglaise par la maison londonienne "Black House Publishing" : "J'ai été en contact avec Stephen et j'ai la plupart de ses livres. Il a écrit une préface à mon livre The Banking Swindle, et je l'ai mis en contact avec Black House Publishing qui a publié ses deux livres sur la banque. Compte tenu de l'indignation de l'État sud-africain qu'il dénonce la corruption de la SA Reserve Bank, les soupçons sur sa mort semblent plausibles" (sur un e-mail envoyé à nous le 21/06/21). L'ouvrage est une très belle synthèse historique de l'influence planétaire que les juifs Rothschild ont exercé dans les banques fédérales du monde entier depuis Jules César jusqu'à aujourd'hui. C'était la famille Rothschild qui avait financé la révolution bolchévique : "la révolution bolchévique fut 100% juive" (écrit par les éditeurs dans la note 187 sur la page 144). Ce n'est pas du tout par hasard que les éditeurs Omnia Veritas sont installées en Irlande (comme les éditions Hadès en Espagne ou les éditions "La Sfinge" on ne sait pas où) puisque ainsi ils vont pouvoir éditer leurs ouvrages gênants plus facilement. "Le fait que des législateurs naïfs et ignorants aient permis en 1920 l'instauration de la Banque Centrale d'Afrique du Sud de s'établir dans le modèle de la Reserve Fédérale.... est un fait profondément regrettable et doit être condamné en des termes non équivoques" (op.cit.page 173). "Elle était à son chevet d'hôpital, et il lui dit le vendredi soir, le 3 août 2018 :"Sortez-moi d'ici! Ils m'empoisonnent à mort ! " publié sur ce lien : https://katana17.com/wp/2018/09/04/andrew-hitchcock-with-dr-peter-hammond-remembering-the-late-great-stephen-mitford-goodson-transcript/ (retranscription d'une émission radio du 30/08/2018 où Peter Hammond parle de l'assassinat de Stephen Mitford Goodson). "Le Dr Peter Hammond, un pasteur chrétien de Rhodésie et moi avons discuté de la mort étrange de Stephen Goodson et de la dernière déclaration de Goodson à un ami avant sa mort selon laquelle il était en train d'être empoisonné ! Peter était un ami proche de Goodson et a été impliqué dans les événements tout à fait bizarres autour de la mort de Goodson. Il discute de choses extrêmement étranges comme l'hôpital saisissant immédiatement le corps de Goodson et voulant l'incinérer contre la volonté de sa famille. Les Juifs essayaient-ils de détruire les preuves ? Peter et moi discutons du cas pourquoi une autopsie sur Goodson aurait été une bonne idée." http://historyreviewed.best/index.php/video-why-the-jewish-rothschilds-had-to-murder-south-africas-stephen-goodson/ ces mots ont été prononcés par le journaliste sudafricain Jan Lamprecht ( lors de son émission radio ci-dessus).