Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Histoire secrète de la Congrégation de Lyon

Référence : 7760
4 avis
Date de parution : 1 octobre 1967
Auteur : LESTRA (Antoine)
EAN 13 : 9782723315074
Nb de pages : 368
23.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 17 juin
Voir la disponibilité en magasin

Description
Sommaire :
Préface
L'Eglise clandestine
Le Concordat
Fondation de la Congrégation
L'Eglise triomphante
La persécution impériale
Lyon, la Rome française
L'essor de la Congrégation
Fondation de la Propagation de la Foi
Conclusion
Annexes
TitreHistoire secrète de la Congrégation de Lyon
Auteur LESTRA (Antoine)
ÉditeurNOUVELLES EDITIONS LATINES (NEL EDITIONS)
Date de parution1 octobre 1967
Nb de pages368
EAN 139782723315074
Épaisseur (en mm)24
Largeur (en mm)140
Hauteur (en mm)226
Poids (en Kg)0.43
Critique du libraire
Préface de Jean Madiran. De la clandestinité à la fondation de la propagation de la foi (1800-1831).
Les avis clients
Mener une action religieuse ou civique ?
5/5 Culture et Lectures des Jeunes .
.----. Nous suivons pendant 30 ans ces chrétiens habiles et persévérants qui surent créer une action catholique adaptée à leur temps. Ils montrent l'efficacité d'un appareil souple, animé et non caporalisé par ses aumôniers. Ils prouvent que la discrétion et l'humilité n'empêchent pas d'étendre le royaume du Christ et sa justice. Cet ouvrage met en lumière le rôle déterminant de quelques animateurs bien formés, dans les événements de la petite et de la grande Histoire. Il rend hommage aux promoteurs, souvent méconnus, du renouveau apostolique, missionnaire et social au XIXe siècle. Certains lecteurs peuvent ne pas aimer le style solennel de quelques passages, en particulier lors des descriptions de cérémonies. POUR QUI CE LIVRE ? : Pour les jeunes à partir de 17 ans, et ceux qui souhaitent mener une action religieuse ou civique, qui y trouveront des exemples à reproduire analogiquement. [ Numéro VIII - Noël 1968 de " Culture et Lectures des Jeunes" ]
Mouvement pour la propagation de la foi.
5/5 Culture et Lectures des Jeunes .
.----. Ce noyau de militants, protégé par l'anonymat, accomplit son apostolat dans les milieux les plus divers : noblesse, ouvriers, artisans, militaires. Il dirige de nombreuses confréries, qui semblent autonomes. Il agit dans les conseils de fabrique, les bureaux de bienfaisance, les hospices, les prisons, les municipalités. Leur réseau a une structure si naturelle que les anticléricaux ne le découvriront pas. La police bonapartiste elle-même ne peut l'empêcher de diffuser la Bulle pontificale condamnant Napoléon. Leur plus belle réussite sera la création du mouvement pour la propagation de la foi, qui permit, grâce au don d'un sous par semaine, de faire vivre les missions étrangères. ( suite ... )
Père Vinceslas, Benoît Coste .
5/5 Culture et Lectures des Jeunes.
.----. La Révolution règne en maîtresse. Le gouvernement de la terreur dicte ses lois. Le culte catholique est aboli, les prêtres pourchassés. Bravant tout danger, le Père Vinceslas fonde une association clandestine de jeunes filles. Grâce à elle, les fidèles reçoivent les sacrements et peuvent suivre des retraites. Au péril de leur vie, les demoiselles font le catéchisme, visitent les religieuses et les chrétiens emprisonnés, recrutent de nouvelles compagnes. Certaines sont découvertes et subissent le martyre. Après le Concordat, les persécutions cessent provisoirement. Un jeune Lyonnais, Benoît Coste, décide avec quelques amis de fonder une congrégation poursuivant les mêmes buts que celle des demoiselles. Les évènements antérieurs lui ont prouvé que seul le secret pourrait garantir la continuité d'une telle œuvre, dans une époque troublée. Aussi exige-t-il que les adhérents ne révèlent ni l'existence, ni l'organisation de cette société. ( suite ... )
Son influence ?
5/5 Revue d'histoire de l'Eglise de France. .
.----. Il faut enfin poser le problème de l'influence réelle de la Congrégation ; elle a beaucoup contribué à faire nommer Lyon " la ville des œuvres ". Benoit Coste dit : " Directement ou indirectement, la Congrégation mettra la main à tout et se trouvera toujours pour quelque chose dans les bonnes œuvres qui s'opéreront devant nos yeux. " On ne saurait donc sous-estimer son importance. Elle représente une élite de quelques dizaines de personnes, élite religieuse et en partie aussi élite sociale. Mais sans une population lyonnaise encore très catholique, son action aurait-elle pu être aussi profonde ? L'exemple de la Propagation de la foi, créée par la Congrégation, et si prospère quelques années plus tard dans le diocèse de Lyon, en est un bon témoignage. Le peu de rayonnement d'autres Congrégations -- Paris ! -- n'est-il pas dû en partie à l'absence de ce contexte favorable ? [ Conclusion d'un compte-rendu signé Jean-Claude Baumont dans la " Revue d'histoire de l'Eglise de France / Année 1969 / volume 55 / numéro 154 ]