Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Ils étaient dix

Référence : 102195
2 avis
Date de parution : 26 août 2020
Éditeur : LGF (EDITIONS)
Collection : POLICIERS
EAN 13 : 9782253241782
Nb de pages : 288
6.40
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 15 juillet
Voir la disponibilité en magasin

Description
L'île du Soldat a tant fait parler d'elle ! Chacun se demande qui est son nouveau propriétaire. Une star d'Hollywood, un milliardaire américain, ou l'Amirauté britannique qui s'y livrerait à des expériences ultrasecrètes ? Aussi, quand ils reçoivent une invitation à y passer des vacances, sans vraiment connaître leur hôte, ils accourent tous les dix.
TitreIls étaient dix
Auteur CHRISTIE (Agatha)
ÉditeurLGF (EDITIONS)
Date de parution26 août 2020
Nb de pages288
CollectionPOLICIERS
N° CollectionLP 035922
EAN 139782253241782
PrésentationPoche
Épaisseur (en mm)13
Largeur (en mm)108
Hauteur (en mm)178
Poids (en Kg)0.16
Critique du libraire
Le classique de la romancière Agatha Christie, "Dix petits nègres", va désormais s'appeler "Ils étaient dix". Pour le député européen LR, professeur de philosophie, c'est "absurde" et surtout dangereux pour "les libertés".
Les avis clients
Méprisez les censeurs !
1/5 https://leslivresdantoine.com/
.----. Le roman policier le plus connu d’Agatha Christie est le symbole d’une censure drapée dans les bons sentiments antiracistes à la mode. Malgré des décennies de succès mondial (cent millions d’exemplaires vendus), ce livre ne peut plus être toléré sous son titre d’un autre temps. En 2020, encouragé par le propre arrière-petit-fils de l’écrivain, la société Amazon indique qu’elle retire ce titre de son site. Les éditions du Masque suivent le mouvement et Dix petits Nègres devient Ils étaient Dix. Cela s’appelle la Culture de l’effacement (Cancel culture) ou La vie d’un noir compte (Black lives matter), au choix, ou les deux réunis, peu importe. Il est peu probable que dans l’histoire littéraire il y ait beaucoup d’exemples de changement de titre d’un livre plusieurs années après la mort de l’auteur. Mais il est à craindre que nous ne soyons qu’au début d’un processus où la bêtise va devenir reine. Alors autant élargir le spectre. Il serait maintenant convenable que ledit arrière-petit-fils reprenne le roman et y introduise un peu de diversité. Ce huis-clos entre dix blancs n’est en effet pas convenable. Accablé par les temps présents, votre serviteur a donc acquis une ancienne édition de Dix petits Nègres et, cinquante ans après, l’a relu. Ce fut un excellent moment d’autant que les détails de l’intrigue, en particulier le dénouement, étaient enfouis dans les brumes du passé. Le plaisir de la découverte était comme neuf et, en renfermant le livre, on se dit que son succès est décidément bien mérité. Méprisez donc les censeurs et courez acheter Dix petits nègres. [ Publié le 15 avril 2022 par adelacoste ]
Changement de titre !
1/5 Je suis Français
.----. Faisant suite à la polémique suscitée à l'encontre du roman de Margaret Mitchell "Autant en emporte le vent" et de son adaptation au cinéma, l'arrière-petit-fils d'Agatha Christie, James Prichard a décidé de rebaptiser son célèbre roman Dix petits nègres, Ils étaient Dix (Éditions du Masque). Au-delà du titre, le mot « nègre », qui apparaisait soixante-dix fois dans le roman, a été retiré. Un changement de titre mondial Ce retitrage n'est en fait pas le premier, Agatha Christie avait déjà changé le titre de son roman, édité en en 1939 à Londres (Ten Little Niggers) en And Then There Were None pour l'édition américaine en 1940. Mais le titre était resté en l'état en France comme dans d'autres pays. Ce changement de titre ne concernait que les États-Unis, et il est désormais appliqué pour toutes les éditions dans le monde. James Prichard s'en est expliqué mercredi 26 août sur les ondes de RTL : « Quand le livre a été écrit, le langage était différent et on utilisait des mots aujourd'hui oubliés. Ce récit est basé sur une comptine populaire qui n'est pas signée Agatha Christie. Je suis quasiment certain que le titre original n'a jamais été utilisé aux États-Unis. Au Royaume-Uni, il a été modifié dans les années 1980 et aujourd'hui nous le changeons partout. » a expliqué James Prichard. « Mon avis c'est qu'Agatha Christie était avant tout là pour divertir et elle n'aurait pas aimé l'idée que quelqu'un soit blessé par une de ses tournures de phrases. Aujourd'hui heureusement, nous pouvons y remédier sans le trahir tout en étant acceptable pour chacun. Ça a du sens pour moi : je ne voudrais pas d'un titre qui détourne l'attention de son travail. Si une seule personne ressentait cela, ce serait déjà trop ! Nous ne devons plus utiliser des termes qui risquent de blesser : voilà le comportement à adopter en 2020. » ¦ Partager la publication "Le roman « Dix petits nègres » d'Agatha Christie rebaptisé « Ils étaient Dix ». C'est Franceinfo qui nous l'apprend et ça n'a rien d'étonnant !" [ JE SUIS FRANÇAIS LAFAUTEAROUSSEAU Le quotidien royaliste sur la toile , publié le jeudi 29 août 2020 ]