Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Jean Lartéguy - Le dernier centurion

Référence : 75236
5 avis
Date de parution : 10 mai 2013
Auteur : LE ROUX (Hubert)
Collection : BIOGRAPHIES
EAN 13 : 9791021000599
Nb de pages : 352
23.50
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
Depuis les combats de la Libération, dans une impressionnante fresque historique, la vie de Jean Lartéguy épouse étroitement tous les cahots de la seconde partie du XXè siècle.
Officier, il participe d'abord aux combats de la campagne de France et de la guerre de Corée : sa bravoure lui vaut les plus belles récompenses. Grièvement blessé, on le retrouve ensuite reporter de guerre où, pour des millions de lecteurs, notamment ceux de Paris Match, il affronte de l'intérieur les conflits de l'Indochine et de l'Algérie, puis tous ceux qui agitent le Sud-Est asiatique, l'Amérique latine, l'Afrique ou le Proche-Orient.
Ami des soldats, des rebelles, des princes et des bandits, couronné par le prix Albert Londres, sa renommée dépasse les frontières. Il est l'auteur mondialement connu des Centurions, des Prétoriens et du Mal Jaune, et laisse une oeuvre considérable dont les analyses sont toujours d'actualité.
Légende vivante, colosse débordant d'énergie et de volonté farouche, Lartéguy traverse son siècle au rythme que lui dictent ses engagements. Mais qui était vraiment cet homme, parfois si controversé, qu'on a souvent présenté hautain, mégalomane, macho ? 
À partir d'archives inédites, des confidences et des témoignages de ceux qui ont fréquenté Lartéguy, Hubert le Roux brosse le portrait de ce grand acteur du XXè siècle. 
Ami et confident de Lartéguy, officier et écrivain, Hubert Le Roux signe ici la première biographie de Lartéguy.
TitreJean Lartéguy - Le dernier centurion
Auteur LE ROUX (Hubert)
ÉditeurTALLANDIER (EDITIONS)
Date de parution10 mai 2013
Nb de pages352
CollectionBIOGRAPHIES
EAN 139791021000599
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)27
Largeur (en mm)145
Hauteur (en mm)215
Poids (en Kg)0.47
Biographie
Critique du libraire
Préface de Jacques Chancel. Les combats de la Libération, la guerre de Corée, l'Indochine, l'Algérie, le Sud-Est asiatique, l'Amérique latine, l'Afrique, le Proche-Orient... Légende vivante, colosse débordant d'énergie, Lartéguy traverse son siècle au rythme que lui dictent ses engagements.
Les avis clients
Le dernier centurion...
5/5 Présent - Samedi 5 octobre 2013
HUBERT LE Roux, officier et écrivain, a rencontré Jean Lartéguy quelques années avant la mort de celui-ci. Ils sont devenus très proches et Lartéguy, qui n'était : pas très liant et même souvent considéré comme un homme distant, lui a fait des confidences. Cette intimité intellectuelle a permis la parution de cette biographie de plus de trois cents pages. En page de couverture, première rencontre avec le héros, la "clope au bec", un regard à la fois bienveillant et méfiant, le cheveu dru malgré les golfes qui prolongent le vaste front carré. C'est le détail d'une photo plus grande qu'il avait dans sa chambre d'hôpital aux Invalides, sur laquelle on le voit accoudé à une table, face à un partisan viêt-cong qù'il "confesse", Ce cliché est un témoignage de son aptitude à susciter la confiance et recueillir les témoignages dont il nourrit ses articles. (extrait de l'article) <p align="right"> <a href= http://www.present.fr target=_blank> www.present.fr </a>
La premiére biographie d'un écrivain d'exception.
5/5 L'homme nouveau N 1552 du samedi 26 Oct 2013
Hubert Le Roux, officier et écrivain, fut le confident de Lartéguy alors que celui-ci, d'une santé très fragile dans ses dernières années, était "pensionnaire" aux Invalides. Ayant bénéficié d'un accès privilégié aux archives personnelles l'auteur nous livre ici la première biographie de cet écrivain d'exception, fondée sur ses nombreux écrits, ses confidences, celles de sa femme et de ses amis. Nous y découvrons toutes les facettes de ce personnage haut en couleur, passé par tous les conflits qui ont émaillé la seconde moitié du XXe siècle, des combats de la Résistance à la guerre du Vietnam, en passant par l'Algérie et la Corée. Nous entrons dans l'univers de l'auteur des "Centurions", "des Prétoriens" et du "Mal jaune" qui fut soldat, journaliste, reporter de guerre et écrivain. <p align="right"> Alexandre Francheteau <a href= http://www.hommenouveau.fr target=_blank>www.hommenouveau.fr </a>
Lartéguy, riche témoin de la débâcle
5/5 Catholica N°121 Automne 2013
La classe quarante s'éteint doucement. Disparaissent avec elle les acteurs et témoins d'une histoire que, c'est le moins que l'on puisse dire, l'Education nationale n'enseigne pas à regarder dans les yeux. Sa présentation vaudrait pourtant une leçon d'instruction civique, exigeante sans doute, mais jalonnée de puissantes figures. A travers l'excellente biographie de l'une d'entre elles, en l'occurrence Jean Lartéguy, Hubert Le Roux rend sa vivante complexité à notre passé récent. Lucien Pierre Jean Osty nait en 1920 dans une France auréolée de gloire militaire et appuyée sur un empire immense, que l'on regarde et qui se regarde comme le pays le plus puissant du monde. Ses parents le confient tôt, trop tôt, à des nourrices, précepteurs ou grands-parents. Suite à une altercation avec son père, il est envoyé chez les jésuites d'Evreux. Il ne s'y plaira pas, concédera-t-on au prix d'une litote. "Lartéguy n'hésitera pas à comparer la rhétorique retorse des jésuites à celle des communistes". Venant d'un esprit impatient de toute autorité, ne dédaignant pas le plaisir de la provocation et qui devait aussi chercher des excuses aux facilités qu'il s'accordait, il faut évidemment laisser sa part à la mise en scène ; reste qu'il faut reconnaître aussi l'impitoyable amertume des enfants désenchantés, que les hommes de Dieu n'ont pas su accueillir. Cela aussi est une leçon. Accompagné par le beau visage du chanoine Osly, son oncle, Lartéguy semble avoir gardé toute sa vie un sourd désir de foi simple ; mais cette aspiration secrète ne se convertit jamais en adhésion explicite, et l'on ne revient pas facilement vers ce que l'on a brûlé, fût-ce impulsivement, au sortir de son enfance. Eclate la deuxième guerre. Le jeune Osly se trouve jeté dans le deuxième conflit mondial comme Fabrice dans la bataille de Waterloo. Incorporé en 1939, élève-officier en 1940, la débâcle le surprend sans lui laisser l'occasion de se battre. Son père, de ceux qui avaient tenu bon pendant la grande guerre, ne comprend pas la défaite et ne peut s'empêcher d'en rendre responsable la génération de son fils. Comme la plupart des futurs protagonistes de l'Algérie française, P. J. Osly connaît alors la résistance et la France libre : passage par l'Espagne et prison en 1942, Afrique du Nord en 1943, campagne de France en 1944, contre-offensive d'Hitler au début 1945. (...) <p align="right">Jacques Henry <a href= http://www.catholica.presse.fr/ target=_blank>www.catholica.presse.fr</a>
La vie de Jean Laterguy.
5/5 Debout les Paras N 225
Depuis les combats de la Libération, dans une impressionnante fresque historique, la vie de Jean Lartéguy épouse étroitement tous les cahots de la seconde partie du XX siècle; d'abord comme acteur pendant la campagne de France puis en Corée où il est grièvement blessé. Comme témoin ensuite en tant que grand reporter et écrivain de guerre en Indochine, en Algérie, champs d'action des troupes françaises, mais aussi dans le Sud-Est asiatique, en Amérique latine, en Afrique et au Proche-Orient. Confident de Jean Lartéguy, bénéficiant d'un accès privilégié à ses archives personnelles, recueillant les témoignages de ceux qui l'ont fréquenté, l'auteur révèle dans cette première biographie sa face cachée, avec ses doutes, ses faiblesses, ses erreurs et son humanité et dévoile sa véritable personnalité qu'il a toujours tenue secrète. Il convient aussi de signaler que c'est Jacques Chancel qui a signé la préface. <p align="right"> <a href= http://www.union-nat-parachutistes.org target=_blank> www.union-nat-parachutistes.org </a>
Question ?.
5/5 Jean Saumur (49)
Lorsqu'on recherche sur votre site le nom de cet auteur cela ne donne que trois réponses et encore faut-il avoir l'idée de chercher LARTEGUY avec e et é !!!! Il y a ce livre de LE ROUX, un titre d'occasion et l'annonce de son décès dans LECTURES FRANCAISES votre revue ? - c'est bien peu.