Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

John Bradburne - Le vagabond de Dieu

Référence : 70728
3 avis
Date de parution : 15 mars 2012
Auteur : RANCE (Didier)
EAN 13 : 9782706708824
Nb de pages : 512
23.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
En stock expédié demain
Voir la disponibilité en magasin

Description
Né en 1921 en Angleterre, fils de clergyman anglican, John Bradburne est un véritable personnage de roman. Jeune excentrique qui passe une partie de sa jeunesse dans les arbres, il devient un héros de la Seconde Guerre mondiale en Malaisie et en Birmanie. À son retour, il se convertit au catholicisme et cherche sa voie à travers monastères et couvents avant de la trouver : il sera vagabond de Dieu, bouffon du Christ, troubadour de la Vierge Marie et disciple de saint François d'Assise.
Sur les routes d'Europe et de Terre sainte, puis en Afrique, il sera tour à tour bûcheron, maître d'école, ermite, clochard, fossoyeur, maçon, vendeur, sacristain, éboueur, présentateur de télévision, comédien ou gardien... En 1969, il découvre en Rhodésie un sinistre lieu : Mtemwa, où une centaine de lépreux attendent la mort dans des conditions épouvantables. Il décide de vivre avec eux et se fait infirmier, gestionnaire, cuisinier, confident, et même croque-mort. Mtemwa devient une oasis de paix, de foi et de joie. Quand le centre est pris dans la tourmente de la guerre civile, John défend ses amis lépreux contre tous. Rejeté par les Blancs comme par les Noirs, il est kidnappé et assassiné en septembre 1979. Depuis son martyre, son culte se répand et les miracles semblent fleurir. Son procès de béatification est ouvert.
Musicien et immense poète, John Bradburne a vécu une étonnante aventure spirituelle. Son itinéraire montre que la recherche de Dieu peut remplir et combler une vie d'homme, et plus encore. Avec cette première grande biographie, Didier Rance, qui a enquêté sur ses traces à travers l'Europe et en Afrique, rencontrant ceux qui l'ont connu, nous fait découvrir l'une des figures les plus fascinantes et les plus attachantes de sainteté et d'humanité du XXe siècle. 
Historien de formation, diacre, Didier Rance a passé dix ans comme volontaire dans le tiers-monde, puis près de trente au service des chrétiens persécutés, avec l'Aide à l'Église en détresse. Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages.
TitreJohn Bradburne - Le vagabond de Dieu
Auteur RANCE (Didier)
ÉditeurSALVATOR (EDITIONS)
Date de parution15 mars 2012
Nb de pages512
EAN 139782706708824
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)40
Largeur (en mm)140
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.78
Critique du libraire
Grand prix catholique de littérature 2013.
Rhodésie - Zimbabwe .
Les avis clients
Décès de Robert Mugabe !
5/5 L'Homme Nouveau .
.----. Le jour même de l'ouverture de la cause de John Bradburne, Robert Mugabe, le chef de ceux qui l'ont tué - et qui ensuite a gouverné le pays d'une main implacable -, mourrait dans un hôpital de Singapour. Le contraste fut grand entre ses obsèques célébrées dans un stade aux trois quarts vide et dans une pompe officielle sonnant creux, et la joie débordante des célébrations de Mutemwa ! Nous avons tous trouvé saisissante la coïncidence des deux événements. Etrange clin d’œil du hasard ? Non, mais bien plutôt signe de la Providence : violence et pouvoir sans bornes se flétrissent vite mais l'amour de charité est de toujours et pour toujours. [ Un article de Didier Rance " Un jour de liesse à Mutemwa " dans " L'Homme Nouveau " numéro 1696 du 12 octobre 2019 ]
Premier saint du Zimbabwe ?
5/5 L'Homme Nouveau .
.----. John Bradburne pourrait devenir le premier saint du Zimbabwe. Quel achèvement pour celui qui se désignait lui-même comme " un fou doué pour le fiascos " et qui a consacré sa vie et sa mort aux lépreux de Mutemwa ! Outre le fait qu'il est le plus prolifique de tous les poètes de langue anglaise et qu'il a développé une mystique trinitaire et mariale aussi profonde qu'originale, il nous a fait découvrir dans ces hommes et ces femmes défigurés par la maladie des frères riches en humanité et, pour certains d'entre eux, des guides et des témoins de la bonté inépuisable de Dieu. Ce que Jean Vanier et Marie-Hélène Mathieu ont fait pour les personnes avec un handicap, John l'a fait pour les lépreux, et il n'est pas étonnant que le premier ait écrit de lui qu' " il nous révèle non seulement une vie étonnante mais un Dieu plus imaginatif et créatif qu'on ne saurait l'imaginer ". ( suite ... )
Béatification ?
5/5 L'Homme Nouveau .
.----. Au sud de l'équateur, même l'hiver austral finissant prend cette année des allures d'été au Zimbabwe - 30 ou 35 degrés -, alors que le pays s'enfonce toujours plus dans la misère, que la sécheresse frappe depuis des mois et que le spectre de la famine menace des millions de personnes selon les experts. Mais, malgré tous ces obstacles, ils sont venus par milliers à Mutemwa, le centre de lépreux où vécut John Bradburne et près duquel il fut assassiné pour avoir défendu ces derniers et avoir refusé de les abandonner, c'était en 1979. Hommes et femmes, jeunes et vieux, ils ont marché ou sont venus dans des bus ou sur des camions depuis leurs villages et les quartiers pauvres des villes pour trois jours de célébrations où la gaieté rythmée des chants et des danses le disputait à la piété des fidèles - tous africains, à l'exception de notre petite équipe de responsables de la cause de béatification de John Bradburne. C'est en effet ce 6 septembre que la phase diocésaine de celle-ci a été officiellement ouverte par Mgr Ndlovu, archevêque d'Harare, accompagné des autres évêques du pays. ( suite ... )