Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

La blessure

Référence : 31128
1 avis
Date de parution : 1 janvier 1998
Éditeur : CLOVIS (EDITIONS)
EAN 13 : 9782912642066
Nb de pages : 240
15.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
La guerre du Viêt-Nam s'intensifie, tandis que déferle la contestation hippie. Le concile Vatican II s'achève. Le général De Gaulle est réélu avec difficulté face à Mitterrand. En Algérie, Boumediene renverse Ben Bella, alors qu'à Paris éclate l'affaire Ben Barka. Les jupes raccourcissent et, dans la lointaine Chine, gronde la Révolution culturelle.
Octobre 1965 : Jean-Pierre Dickès, 22 ans, étudiant en médecine, entre au grand séminaire d'Issy-les-Moulineaux pour s'y préparer à devenir prêtre. Avec soixante-dix-huit jeunes hommes, il franchit le seuil d'un établissement hors du temps, dont le rythme et les traditions semblent inchangés depuis des siècles.
C'est à l'intérieur même du séminaire qu'il va vivre la gigantesque mutation de l'Église et de la société. Jour après jour, pour lui-même, il tiendra la chronique des changements, des remises en cause, des crises. Les épisodes tragiques, étonnants, parfois profondément comiques ne manqueront pas.
Juin 1966 : le séminaire a définitivement changé, comme l'Église, comme le monde. La vie de Jean-Pierre Dickès en sera durablement bouleversée.
Aujourd'hui médecin, marié et père de cinq enfants, Jean-Pierre Dickès nous livre un document d'une poignante authenticité, rédigé à partir de son Journal intime, sur ce qui restera, dans sa vie et dans l'Église, comme une blessure.   

Gérard Leclerc, journaliste et écrivain, qui croisa alors Jean-Pierre Dichès sur le chemin de la vie, a accepté de préfacer ce recueil de souvenirs.  
TitreLa blessure
Auteur DICKES (Jean-Pierre)
ÉditeurCLOVIS (EDITIONS)
Date de parution1 janvier 1998
Nb de pages240
EAN 139782912642066
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)15
Largeur (en mm)140
Hauteur (en mm)250
Poids (en Kg)0.31
Biographie
Jean-Pierre DICKES (1942-2020)
Jean-Pierre DICKES (1942-2020) Jean-Pierre DICKÈS est né d'une dynastie de médecins sous les bombardements de la ville de Boulogne-sur-Mer durant la guerre. Son attachement à son Boulonnais natal le mènera à être président de la Société Académique du Boulonnais spécialisée dans le régionalisme. Lui-même a commis plusieurs ouvrages d'histoire et de linguistique et à ce titre est reconnu comme un des meilleurs spécialistes du Picard.
En 1981, sa carrière professionnelle médicale l'amènera à créer avec deux chirurgiens la clinique Côte d'Opale, la plus importante du département. Il est ancien expert près la cour d'Appel de Douai. Il prendra la direction de l'Association catholique des Infirmières et Médecins en 1998 et celle des Cahiers Saint Raphaël, la dernière publication européenne traitant de tous les problèmes liés à l'éthique médicale dans l'optique de la doctrine catholique.
Il est l'auteur d'un livre intitulé La Blessure qui marqua beaucoup les esprits. Il y raconte la désintégration du Grand Séminaire de Saint Sulpice à Paris, où il était en 1965. Le présent ouvrage est la suite d'un livre étonnant intitulé L'Homme Artificiel où il esquissait les contours de l'homme du futur à la lueur des découvertes scientifiques des dernières années.
Voir plus
Critique du libraire
1965 : Jean-Pierre Dickès, 22 ans, étudiant en médecine, entre au grand séminaire d´Issy-les-Moulineaux pour devenir prêtre. C´est à l´intérieur même du séminaire qu´il va vivre la gigantesque mutation de l´Église et de la société. Jour après jour, pour lui-même, il tiendra la chronique des changements, des remises en cause, des crises. Jean-Pierre Dickès nous livre un document d´un poignante authenticité, sur ce qui restera, dans sa vie et dans l´Église, comme une blessure. (Catalogue Clovis). Préface de Gérard Leclerc.
Les avis clients
Pourquoi les séminaires se sont vidés
5/5 Tradition.free
.----. Petite histoire vécue du séminaire d'Issy les Moulineaux, pendant la révolution conciliaire. Ou pourquoi les séminaires se sont vidés et pourquoi les séminaristes qui y sont restés sont devenus modernistes, ayant perdu la faculté de penser droitement et catholiquement. [ Cette présentation du livre a reçue la note 15/20 ]