Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

La Brière

Référence : 102212
1 avis
Date de parution : 1 novembre 1927
Collection : Le livre de demain
EAN 13 : 0000001022124
Nb de pages : 128
4.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
En stock expédié demain
Voir la disponibilité en magasin

Description
Ed. Arthème Fayard & Cie, coll. ´Le livre de demain´ n°39, 1933 - 18.5 x 23.5 - 127 p. 24 bois originaux de R.Y Creston. Roman. Couverture salie. Brochage un peu fatigué par endroits. Article d'occasion, vendu dans la limite des stocks disponibles.
TitreLa Brière
Auteur CHATEAUBRIANT (Alphonse de)
ÉditeurARTHEME FAYARD (EDITIONS)
Date de parution1 novembre 1927
Nb de pages128
CollectionLe livre de demain
EAN 130000001022124
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)10
Largeur (en mm)185
Hauteur (en mm)235
Poids (en Kg)0.18
Les avis clients
Vous ne l’oublierez pas.
5/5 https://leslivresdantoine.com/
.----. La Brière est un marais de plusieurs milliers d’hectares situé au nord de l’embouchure de la Loire et à l’est de Guérande. C’est là que vit Aoustin, à Fédrun, une des quatorze paroisses du marais. L’ambiance est tendue à la maison. Théotiste, la jolie fille d’Aoustin, fréquente un garçon de Mayun. Le village est situé dans la Brière. Mais les gens de Fédrun et de Mayun ne se mélangent pas. Les Aoustin ont toujours épousé des filles de Fédrun, Théotiste épousera un gars de Fédrun. C’est ainsi et il n’y a pas à discuter. Un évènement extraordinaire vient distraire Aoustin de ses tracas. Les autorités du département veulent récupérer la Brière, pour l’exploiter. La détruire, oui ! Or, depuis 1461, des lettres patentes signées du Duc de Bretagne et confirmées par Louis XVI, font de la Brière une propriété indivise appartenant aux habitants des quatorze paroisses. On consulte des hommes de loi, tout s’arrange : il suffit de produire les lettres patentes. Oui, mais où sont-elles ? Qui était chargé de les garder depuis Louis XVI ? Aoustin est le garde de la Brière. Celui qui lutte contre le braconnage (avec modération), surveille l’exploitation de la tourbe, fait rentrer les taxes (il y en a peu). C’est donc lui qui va chercher ces lettres. Sur son chaland, il navigue tout le jour, frappe aux portes. Le pays fouille ses armoires, ses coffres. C’est peut-être mon aïeul qui les conservait ? Les jours passent, les recherches ne donnent rien. Pendant ce temps, les jeunes amoureux n’en peuvent plus d’attendre et bravent l’autorité du père. Le drame va se nouer. Alphonse de Châteaubriant (avec un t contrairement à l’auteur des Mémoires d’Outre- Tombe) fut un auteur très lu dans l’entre deux-guerres. Son style pur et ses descriptions d’un monde rural en train de disparaître ont séduit nombre de lecteurs. Sa participation à la collaboration (il finira ses jours en exil) fera tomber la chape de l’oubli sur son œuvre. Pourtant les descriptions de la Brière sont si belles. Allez la découvrir, vous ne l’oublierez pas. [ Publié par adelacoste le 18 novembre 2018 ]