Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

La Chanson de Roland

Référence : 108422
Date de parution : 1 avril 2019
Auteur : BEDIER (Joseph)
Éditeur : EDILYS (EDITIONS)
EAN 13 : 9791094912560
Nb de pages : 352
22.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 15 avril
Voir la disponibilité en magasin

Description
Le comte Roland, à grand effort, à grand ahan, très douloureusement, sonne son olifant. Par sa bouche le sang jaillit clair. Sa tempe se rompt. La voix de son cor se répand au loin. Charles l'entend, au passage des ports. Le duc Naimes écoute, les Francs écoutent. Le roi dit : "C'est le cor de Roland ! Il n'en sonnerait pas s'il ne livrait une bataille."
Ganelon répond : "Il n'y a pas de bataille ! Vous êtes vieux, votre chef est blanc et fleuri ; par de telles paroles vous semblez un enfant. Vous connaissez bien le grand orgueil de Roland : c'est merveille que Dieu si longtemps l'endure."
Le comte Roland a la bouche sanglante. Sa tempe s'est rompue. Il sonne l'olifant douloureusement, avec angoisse. Charles l'entend, et ses Français l'entendent. Le roi dit : "Ce cor a longue haleine !" Le duc Naimes répond : "C'est qu'un vaillant y prend peine. Il livre bataille, j'en suis sûr. Celui-là même l'a trahi qui maintenant vous demande de faillir à votre tâche. Armez-vous, criez votre cri d'armes et secourez votre belle mesnie. Vous l'entendez assez : c'est Roland qui désespère."
TitreLa Chanson de Roland
Auteur BEDIER (Joseph)
ÉditeurEDILYS (EDITIONS)
Date de parution1 avril 2019
Nb de pages352
EAN 139791094912560
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)28
Largeur (en mm)140
Hauteur (en mm)200
Poids (en Kg)0.44
Critique du libraire
Publiée d'après le Manuscrit d'Oxford et traduite par Joseph Bédier, de l'Académie française.
Fac-similé de l'édition de 1928, Édition d'Art, Paris.